Diffamation: Cavaye dit n’avoir pas porté plainte à Magnus Biaga du Journal « Emergence »

Diffamation: Cavaye dit n’avoir pas porté plainte à Magnus Biaga du Journal « Emergence »

Le président de l’Assemblée nationale s’est plutôt adressé au Conseil national de la Communication. Le colonel Amadou Baha Gobiri, chargé d’étude à la Direction centrale et de la coordination et chef du service central des recherches judiciaires à la gendarmerie nationale a entendu toute la journée d’hier le directeur de publication du quotidien Emergence.

Magnus Biaga et son collaborateur, Kami Jefferson, sont accusés de diffamation au sujet du retrait du passeport de Cavaye Yéguié Djibril, président de l’Assemblée nationale par les éléments de la gendarmerie. En effet, le mercredi 19 mars, le Quotidien Emergence affiche: «Ça brûle au sommet: le passeport de Cavaye retiré». Et, le lundi 24 mars, jour de la célébration de l’anniversaire du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc), le même journal revient à la charge, en donnant cette fois, les raisons de ce retrait.
Suite à la citation directe que le Dp du Quotidien ‘Émergence a reçu par voie d’huissier le 9 avril 2014, le convoquant devant le juge du Tribunal de première instance de Yaoundé – centre administratif, le 22 mai 2014, beaucoup de journaux se sont empressés d’annoncer que Cavaye Yeguié Djibril était le plaignant. Pourtant, selon nos informations, le président de l’Assemblée nationale se serait plutôt plaint au niveau du conseil national de la communication.

Devant cette information puisée à bonne source, les questions se posent actuellement sur l’identité du véritable plaignant de Magnus Biaga. Ce dernier a été entendu hier au Sed et libéré dans la soirée. Si les accusés sont convaincus de diffamation et d’outrage tel que définis dans les articles 74, 96, 97, 152, 154 et 305 du code pénal, ils risquent une peine de prison ferme et des amendes pécuniaires.

camernews-cavaye-yeguie-djibril

camernews-cavaye-yeguie-djibril