camernews-didier-schaub

Didier Schaub, le co-fondateur de l’espace «Doual’art» est mort

Didier Schaub, le co-fondateur de l’espace «Doual’art» est mort

L’époux de la Camerounaise Marilyne Douala-Bell avait contribué à faire de la capitale économique une destination prisée des amateurs d’art contemporain

L’espace culturel Doual’art est orphelin. Son co-fondateur, le Français Didier Schaub est mort. «J’ai la tristesse de vous annoncer que Didier nous a quittés, tout doucement et avec beaucoup de dignité,  dans la nuit du 10 au 11 novembre. Il a résisté à la maladie durant de longues semaines… mais l’inéluctable nous a rattrapé !», écrit dans un message son épouse, la princesse du canton Bell, descendante du héros national Rudolph Douala Manga Bell, Maryline Douala-Bell-Schaub. L’Alsacien a été arraché à la vie à Paris par un cancer. Il avait fondé l’espace culturel Doual’art avec cette femme camerounaise qu’il abandonne aujourd’hui. Cet espace spécialisé dans les arts plastiques a rendu célèbre le couple mixte et fait sa réputation.

Doual’art naît en 1991. C’est un espace logé dans la demeure des souverains de la chefferie Bell en plein cœur de la ville, au quartier administratif Bonanjo. Le couple Schaub soutenu par le Centre culturel français entend faire vivre un art contemporain alors en pleine éclosion au Cameroun. Dans un premier temps, ce sont les expatriés, plus nantis, qui achètent les œuvres artistiques qui y sont exposés. Les Camerounais s’y intéressent peu après. Ce qui fait de Douala une place forte de l’art, au même titre que la capitale Yaoundé. Doual’art a aussi formé de nombreux artistes locaux.

Cette expertise et cette œuvre ont valu à ses promoteurs le soutien de l’Union européenne. Au début des années 2000, Doual’art a animé  la section «artistes» de Proculture, un projet d’aide à la professionnalisation des artistes d’Afrique centrale. Doual’art a le mérite d’avoir suscité l’intérêt d’autres promoteurs culturels. D’autres espaces d’exposition et de vente d’œuvre d’art ont été créés dans la capitale économique du Cameroun, Douala.

camernews-didier-schaub

camernews-didier-schaub