Diaspora: Les Camerounais du Kenya revendiquent une représentation diplomatique

Organisés en association, ils interpellent  les autorités de Yaoundé  sur la nécessité de la création  et l’ouverture  d’un consulat pour surmonter leurs difficultés  parmi lesquelles  l’établissement des pièces officielles.

Une situation qui vient poser problème de  la redynamisation de la diplomatie camerounaise.
Le Fondateur de l’association Cameroonian Diaspora Kenya, Cédrick Penda Moukoko invite ses compatriotes  à se mobiliser pour que leurs doléances parviennent jusqu’aux oreilles du gouvernement camerounais.  L’association Cameroonian Diaspora Kenya  compte plus de quatre cent membres. Beaucoup reste à faire compte tenu des difficultés que qu’éprouvent les Camerounais résidant au Kenya. Ces derniers semblent abandonnés  à eux-mêmes. L’absence de représentation diplomatique à Nairobi leur cause beaucoup de peine.
Pour établir une pièce administrative par exemple, les Camerounais résidant au Kenya doivent  se déployer dans les pays proches du Kenya ou revenir  au bercail. La diaspora camerounaise au Kenya est une entité apolitique regroupant les Camerounais de tous bords .On y retrouve des travailleurs, étudiants, commerçants, hommes d’affaires, etc.

La CDK se veut plus mobilisatrice
Depuis près de 15 ans,  les Camerounais de cette partie du continent africain vivent toutes sortes de tracasseries. Seul, les réunions de la colonie camerounaise  permettent de consolider les liens entre frères. L’association  Cameroonian Diaspora Kenya  existe depuis 04 mois. Elle se veut plus mobilisatrice pour bâtir un bloc soudé et efficace autour de son leader Cédric Penda Moukoko.

« Grâce à l’action de notre association, nous voulons faire connaître au gouvernement camerounais que dans cette partie du continent africain, il a ses enfants qui vivent comme des voyageurs abandonnés en plein désert. Dans notre organisation, certains membres n’ont pas de papiers. Il y a des mômes sans acte de naissance. Il faut trouver une solution à ces problèmes », a indiqué Cédric Penda Moukoko.

ATTACHEMENT AUX IDEAUX DU CAMEROUN
L’objectif ici est de pérenniser les valeurs et les idéaux de paix, de solidarité et d’harmonie, gage d’une intégration propre au Cameroun. L’association Cameroonian Diaspora Kenya  a  entre autres objectifs : assembler et identifier tous les citoyens camerounais et leurs familles établis au Kenya ; réserver un  bon accueil aux Camerounais en terre kenyane; montrer et afficher une image positive et digne; s’entre aider en cas d’évènements heureux ou malheureux.
Les Camerounais vivant au Kenya devraient s’enregistrer dans les contextes de la diaspora  en créant un fichier contenant toutes les données. Chacun aura droit à une carte électronique contenant des renseignements personnels. Cette association de la diaspora camerounaise au Kenya va apporter un changement dans la vie de chaque membre.

URGENCE D’UN REDEPLOIEMENT DIPLOMATIQUE
Le chef de la diplomatie  camerounaise est donc interpelé par  ce cri de cœur de ces compatriotes du Kenya. Et ceux de certains pays d’Asie, d’Europe et d’Amérique ne sont pas à oublier.
Une interpellation qui vient faire bondir le problème de la redynamisation de cette diplomatie rayonnante, discrète mais qui  se veut plus efficace. La diplomatie camerounaise n’est pas d’ailleurs moribonde comme le pense une certaine opinion.  Elle a besoin d’une nouvelle impulsion pour mieux s’adapter aux réalités de l’heure avec à la création ou à la réouverture de plusieurs missions consulaires.

La Voix Des Décideurs