camernews-pygmee

Deux trafiquantes d’enfants arrêtées à Abong-Mbang (Est)

Deux trafiquantes d’enfants arrêtées à Abong-Mbang (Est)

Au moment de leur interpellation, elles détenaient 13 pygmées.

Deux trafiquantes d’enfants viennent d’être arrêtées à Abong-Mbang dans la Région de l’Est du Cameroun. Elles ont été interceptées par la Mission de contrôle de la délégation départementale du ministère des Affaires Sociales (MINAS) avec 13 enfants pygmées Baka.

Selon des sources policières, les dénommées Amélie Mbella et Marie Dadouonog conduisaient ces enfants au village Makok dans l’Arrondissement de Beben. C’est donc  au cours d’une mission régalienne de contrôle de la délégation départementale du MINAS du Haut Nyong qu’une voiture de marque Toyota Corolla a été repérée avec un grand nombre d’enfants. Voulant connaître la présence de ces enfants à bord du véhicule et s’étant approché de celui-ci, le chauffeur de la voiture va prendre la fuite devant les éléments de la délégation départementale.

Rencontré par le quotidien Le Jour édition du 19 janvier 2017, Atagouo Sebastien, le délégué départemental du ministère des Affaires sociales du Haut Nyong qui dirigeait la mission de contrôle explique: «dans le cadre des missions de protection des populations vulnérables à l’instar des populations pygmées Baka, nous avons aperçu un véhicule bonté de monde. On a pu se rendre compte de par la morphologie que ce sont des enfants pygmées. En nous rapprochant de la voiture pour connaitre l’identité de ces personnes nous voyons deux dames qui apparaissent et intiment l’ordre au chauffeur de démarrer et de s’en aller pour se soustraire à l’investigation qu’on voulait mener».

Il va donc s’en suivre une chasse au véhicule suspect. Avec la contribution des forces de l’ordre, la voiture transportant les enfants est rattrapée au niveau de la barrière de police de Nkolvolan. Une localité située à six kilomètres d’Abong Mbang.

Le délégué précise: «amenés au commissariat de sécurité publique on a pu se rendre compte du nombre à savoir 13 enfants en âge scolaire. Au total il y avait 13 enfants, les deux dames et le chauffeur, soient 16 personnes dans la voiture».

Nos sources affirment que le trafic des enfants Baka est une activité très récurrente dans le Département du Haut Nyong.

camernews-pygmee

camernews-pygmee