Deux Camerounais condamnés pour vol au Ghana

Emmanuel Akohni Chinwe et Jonathan Fomusah Oumarou ont été condamnés en fin de semaine dernière à une peine de trois ans de prison chacun assortie de travaux forcés par une cour de justice de Kumasi

Une cour de justice de Kumasi – capitale de la région Ashanti – a condamné deux Camerounais en fin de semaine dernière à une peine de cinq ans d’emprisonnement chacun, assortie de travaux forcés, pour vol, rapporte la radio ghanéenne Citi Fm. Les deux hommes ont été reconnus coupables du vol de plusieurs cartes de recharge à gratter et de téléphones portables, pour un montant évalué à 28.337 GHS (Cédi ghanéen), environ 3,9 millions de F CFA.

Les deux condamnés ont été présentés par la justice comme les nommés Emmanuel Akohni Chinwe (25 ans) et Jonathan Fomusah Oumarou (22 ans). Arrivés au Ghana en avril de l’année en cours, et présentés comme étant des chômeurs, les deux Camerounais ont nié l’accusation d’entrée illégale sur le territoire, et de vol avec destruction des biens.

L’accusation a expliqué à la cour, présidée par la juge Comfort Tasiame, que les deux hommes ont profité de l’absence du vigile d’une maison de communication à Susuanso dans la ville de Kumasi le 11 mai, pour s’y introduire et dérober de l’argent liquide, des téléphones portables et des cartes de recharge à gratter appartenant à MTN.

Messieurs Chinwe et Ndifor se sont rendus après à Kotei Deduako, toujours à Kumasi, où ils ont été arrêtés par la police le 22 mai. Au cours des perquisitions menées à leur domicile, la police a pu mettre la main sur une importante quantité de cartes à gratter et trois téléphones portables de marque Samsung. L’enquête policière indique qu’ils ont reconnu les faits, avant d’être traduits en justice