Désordre urbain : Le sous-préfet de Douala 1er froissé par une vendeuse

Désordre urbain : Le sous-préfet de Douala 1er froissé par une vendeuse

Selon des témoins, la jeune dame a sauté sur cette autorité administrative, qui venait de la gifler.

Le fait inédit a surpris plusieurs personnes au lieu dit Douche municipale au quartier  Akwa. Vendredi 20 juin 2014, vers 10h, des autorités administratives de la plateforme de lutte contre le désordre urbain s’y rendent, afin de s’assurer que les commerçants appliquent leurs recommandations. Le sous-préfet de Douala 1er, qui se trouvait dans cette délégation, a voulu calmer une vendeuse de ticket dans une agence de voyage.

Des témoins disent avoir assisté à une prise de bec entre les deux. Apparemment pas du goût du sous-préfet de Douala 1er qui, selon des témoins, lui assène une gifle ; alors qu’il est entouré des forces de maintien de l’ordre. Aucun commerçant n’ose restituer la conversation dans son intégralité. Mais ils admettent qu’à cet instant, personne ne prévoyait ce qui a suivi. En colère,  la jeune dame saute sur ce dernier.

Cette fois, les forces de l’ordre s’interposent. La vendeuse est maîtrisée et conduite dans un commissariat, où elle médite sur son sort depuis le jour-là. Déjà, la veille de cet incident (Ndlr. Le jeudi 19 juin 2014), les agents de la police municipale ont apposé des croix de saint André sur le mur des boutiques afin de délimiter les zones à détruire.

C’est ainsi que les membres de ladite plate-forme de lutte contre le désordre urbain conjointement présidée par  le préfet du Wouri et le délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Douala (Cud) sont venus s’assurer du respect de leurs consignes.

Sur place, depuis le samedi 21 juin 2014, les commerçants ont commencé à démolir les zones indiquées. Murs et vérandas des commerces sont détruits. Même si le sujet reste sur toutes les lèvres. Une nouvelle descente sur ce site par ces autorités administratives est prévue ce jour, lundi 23 juin 2014.

 

 

camernews-Douche-Dla

camernews-Douche-Dla