Des musiciens camerounais programmés au festival «Nuits d’Afrique»

Kareyce Fotso et Manu Dibango se produiront à Montréal les 17 juillet et 18 juillet 2016 dans le cadre dudit festival

 

Manu Dibango et Kareyce Fotso sont les invités du festival international «Nuits d’Afrique» qui se tiendra du 12 au 24 juillet 2016 à Montréal, au Canada. Ledit festival se veut un espace de promotion de la créativité artistique. Il met chaque année en valeur des musiciens locaux, d’Afrique, des Antilles et d’Amérique Latine.

Kareyce Fotso se produira pour la première fois au festival Nuits d’Afrique par un concert qui se tiendra le 17 juillet 2016 au Club Balattou. La star camerounaise fera voyager le public entre des mélodies, blues ou plus rythmées, «qui soulignent toute l’ampleur de sa voix», indiquent les promoteurs dudit festival.

«Kareyce Fotso est dotée d’une voix puissante, originale, teintée d’un voile légèrement éraillé issu du blues et de la tradition africaine. Tradition qu’elle n’oublie pas, s’accompagnant d’une sanza, d’un tambour de bois ou de sonnailles. Les chansons sont parfois graves, parfois teintées d’humour, mais toujours empreintes d’émotions», ajoutent-ils.

 

 

Plus de surprise pour le saxophoniste Manu Dibango qui s’est déjà produit au festival Nuits d’Afrique en 2011. Pour une énième participation, il va présenter le 18 juillet 2016 au théâtre Fairmount, des sonorités constituées d’un mélange de Jazz, de rythme & blues, de salsa, de gospel, de funk, et de reggae.

«Manu Dibango, c’est la mémoire de la musique africaine et de la sono mondiale. Il a joué aux quatre coins du monde avec les plus grands, lui-même devenu une des figures les plus prestigieuses du jazz et du continent africain. Spécialiste des mélanges de genres, Manu Dibango prend un malin plaisir à brouiller les pistes, à croiser les influences, à s’imprégner de musiques variées, pour mieux surprendre et embarquer le public dans un voyage inoubliable», soulignent les promoteurs.