Des journalistes de la zone Cémac s’engagent pour la bonne gouvernance des industries extractives

La promotion de la transparence et la bonne gouvernance des industries extractives au sein de l’espace communautaire Cémac vient de s’enrichir de nouveaux acteurs. Il s’agit des membres du réseau des journalistes de l’Afrique centrale pour la gouvernance dans la zone Cémac.

Le 8 juin dernier, lors d’une rencontre avec la commission de la Cémac, les professionnels des médias des six pays membres de la sous-région se sont engagés à jouer leur partition dans la bonne gouvernance des industries extractives.

Pour des besoins d’efficacité des hommes médias, des supports d’informations et de grands reportages seront réalisés afin de sensibiliser les populations locales à la chaîne de valeur et aux enjeux environnementaux des industries extractives ; de renforcer les capacités des médias locaux ; de promouvoir la visibilité des activités de la commission de la Cémac en matière de gouvernance des industries extractives.

A travers le Projet de renforcement de la gouvernance des matières premières en Afrique centrale (GIZ-Remap), l’agence de coopération allemande (GIZ), s’est engagée à soutenir cette initiative.