Des entreprises tchadiennes pour construire des digues au Cameroun

Deux groupements d’entreprises tchadiennes, en l’occurrence, Geyser SA-Sotcocog SA et SRGM-ETRA ont été retenus pour la construction de digues au Cameroun pour une enveloppe globale de 62,1 milliards de francs CFA, au terme d’un appel d’offre international.

Cette sélection entre dans le cadre du Projet d’urgence de lutte contre les inondations (PULCI) dans la partie septentrionale du Cameroun et la réhabilitation des périmètres irrigués et des digues de Maga & Logone et du Mayo Vrick dans l’Extrême-nord du pays.
Selon le communiqué officiel rendu public lundi, ces contrats ont été remportés par les groupements Geyser SA-Sotcocog SA et SRGM-ETRA, respectivement pour des montants de 33,3 milliards de francs CFA et 28,8 milliards de francs CFA.
Ces entreprises tchadiennes ont été préférées à Hytra SA, une société camerounaise, et la Russe Zarubezhv Dstroy.
Chaque année en saison pluvieuse, plusieurs localités de la partie septentrionale du Cameroun sur plusieurs kilomètres à la ronde, notamment dans les régions de l’Extrême-nord et du Nord, sont exposées à des inondations avec à la clé d’importants dégâts humains et matériels.
Les travaux confiés aux entreprises sus-mentionnées devraient permettre de protéger des inondations plus

de 10.000 hectares de rizières, dans lesquels s’activent environ 78.000 riziculteurs encadrés par la Société d’expansion et de modernisation de la riziculture de Yagoua (SEMRY).