Des Camerounais formés en Allemagne se mettent au service des communes locales

Ils ont présenté leur savoir-faire aux élus locaux vendredi, lors d’un séminaire organisé par l’Agence allemande de coopération internationale

 

Josiane Kamaleu est titulaire d’un master en génie économique, elle travaille depuis le 29 février 2016 à la mairie de Bagangté, une localité camerounaise située dans la région de l’Ouest. Elle est expert communal chargée du développement et du suivi des projets. De manière précise, la jeune femme assiste le maire dans la préparation et la mise en œuvre du budget communal, l’organisation des formations entrepreneuriales chez les femmes et les jeunes, la recherche des partenariats et le suivi des actions de développement, etc.

Cet emploi Josiane Kamaleu l’a obtenu grâce au Programme migration pour le développement de l’Agence allemande de coopération internationale. Ledit programme accompagne les Camerounais désireux de rentrer travailler ou investir dans leur pays d’origine après des études en Allemagne. Il promeut le transfert des compétences entre les deux pays, à travers l’appui à l’insertion socioprofessionnelle et à la création d’entreprise de ces jeunes intellectuels.

Josiane Kamaleu a eu l’opportunité de partager sa situation professionnelle au cours d’un séminaire de réseautage professionnel organisé vendredi, 18 mars 2016 par l’Agence allemande de coopération internationale (GIZ). Placé sous le thème « Contribution des Camerounais formés en Allemagne au développement local »], ce séminaire rentre le cadre des activités de promotion dudit Programme . Lequel vise à rapprocher ces Camerounais des maires de certaines communes des régions du centre, de l’Est, de l’Ouest, à l’instar de celle d’Ayos et de Bagangté.

 

Photo de famille des participants au séminaire de réseautage professionnel de la GIZ.

Selon le coordonnateur du programme migration pour le développement, Didier Djoumessi, l’objectif est de parvenir à long terme à « résoudre le problème de ressources humaines qualifiées que connait les communes du Cameroun et à identifier les moyens par lesquels leur savoir-faire peut être exploité de manière efficiente pour promouvoir le développement des communes ».

La GIZ via le Centre pour la migration internationale et le développement (CIM) entend mettre à la disposition des communes des experts en environnement, en énergie, en développement et suivi des projets de développement, des personnes qualifiées dans le domaine des Nouvelles technologies de l’information et de la communication, etc.

Plus de 1000 experts de retour au Cameroun ont déja pu bénéficier du programme migration pour le développement. Selon des données fournies par le CIM, plus de 10 projets sociaux ont déjà été financés et trois éditions de la Foire des entrepreneurs camerounais formés en Allemagne ont déjà été organisées en 2011, 2012 et 2014.