camernews-wirba

Député Jospeh Wirba: «L’armée a massacré 122 manifestants pacifiques avec des balles réelles lors des manifestations du 22 septembre et du 1er octobre 2017»

Député Jospeh Wirba: «L’armée a massacré 122 manifestants pacifiques avec des balles réelles lors des manifestations du 22 septembre et du 1er octobre 2017»

Dans un rapport publié le 31 octobre 2017, le Député de la circonscription de Bui, dans la région du Nord-Ouest, atteste également que mille huit cent quatre-vingt-quatre (1884) personnes ont été blessées par des balles, d’autre sous le coup de la torture.

Selon le député du SDF, «quarante mille (40.000) civils sont maintenant enregistrés comme réfugiés dans l’État voisin de Cross River au Nigeria». Dans son document de trois pages où il affirme que «l’armée de Biya a commis un génocide au Cameroun anglophone», Wirba dit avoir déposé une plainte auprès des Nations Unies il y a moins d’un mois contre les massacres, les disparitions et tous les autres abus des droits humains.

Rapport de Joseph Wirba sur les “massacres” dans les régions anglophones(c) CIN
Rapport de Joseph Wirba sur les “massacres” dans les régions anglophones(c) CIN
Rapport de Joseph Wirba sur les “massacres” dans les régions anglophones(c) CIN