camernews-yaounde

Dépenses publiques: 25 milliards de FCFA imputés au budget de l’Etat sont consommés sans justification chaque année

Dépenses publiques: 25 milliards de FCFA imputés au budget de l’Etat sont consommés sans justification chaque année

C’est l’une des informations que contient le rapport annuel 2015 de la Chambre des comptes de la Cour suprême, qui vient d’être présenté à Yaoundé.

A quoi servent les 25 milliards de FCFA imputés chaque année au budget de l’Etat et affectés au chapitre «Réhabilitation/Restructuration?». Le quotidien Le Jour édition du 28 juillet 2017 dit que cette question a été posée au cours de la présentation du rapport annuel 2015 de la Chambre des comptes de la Cour suprême. Cependant aucune réponse n’a été donnée pour justifier ce budget consommé au moins depuis 2013. Il faut savoir qu’en principe cette somme doit servir à la réhabilitation et la restructuration des sociétés d’Etat. Pour rapple la cérémonie de présentation dudit rapport a eu lieu le 27 juillet 2017 à Yaoundé dans la Région du Centre.

Pour revenir au 25 milliards de FCFA consommés sans justification, on note que dans les comptes de l’Etat, il n’est mentionné nulle part la liste des entreprises publiques réhabilitées ou restructurées. Le journal souligne que le constat fait s’étend sur les années 2013, 2014 et 2015. Pourtant il en est que «les fameux 25 milliards existent bel et bien dans le budget 2016 en cours. Et les sommes concernées cumulent donc à 100 milliards de FCFA», écrit Le Jour.

Par exemple pour ce qui est du budget 2014 mentionné dans le rapport annuel 2015 de la chambre des comptes, à la page 163 on peut lire «les articles 2 et 3 du projet de loi de règlement indiquent que le chapitre 93 comportant un programme unique 703 Réhabilitation/Restructuration, avec une dotation d’un montant de 25 000 millions de FCFA a été entièrement exécuté (100%). Cependant le rapport final d’exécution du Bip 2014 (Budget d’investissement public) ne précise ni les projets réalisés ni les entreprises bénéficiaires. Le Ministère des Finances promet de préciser à l’avenir les projets réalisés ainsi que les différents bénéficiaires».

Toutefois les magistrats de la chambre des comptes qui ont dit être toujours dans l’attente des justifications du Ministère des Finances, ont indiqué au public venu à la cérémonie de présentation du rapport annuel 2015, la procédure à suivre pour qu’une entreprise bénéficie des fonds de restructuration. Elle doit avoir un contrat plan avec l’Etat. Aussi elle doit figurer dans la liste établie dans un arrêté signé conjointement par le Ministre des Finances et le Ministre de l’Economie, de la planification et de l’aménagement du territoire.

camernews-yaounde

camernews-yaounde