camernews-union

Déjà mise en difficulté par Orange Money et MTN Mobile Money, la société Express-Union reçoit un énorme coup de massue de la part de la CNPS

Déjà mise en difficulté par Orange Money et MTN Mobile Money, la société Express-Union reçoit un énorme coup de massue de la part de la CNPS

Reléguée au dernier rang du marché du transfert d’argent qu’elle a pourtant longtemps contrôlé, la société Express-Union vient de perdre un important marché de recouvrement des créances sociales.

La société Express-Union ne fait plus partie des Etablissements de microfinance (EMF) agréés à la Caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS).  Cette décision a été rendue publique ce jeudi 13 juillet 2017 par la Communication de la CNPS.

En effet, un Communiqué signé hier mercredi 12 juillet par le Directeur général de la Cnps, « informe l’ensemble des employés qui reversent leurs cotisations sociales à la Cnps que Expression Union Finance ne fait plus partie  des Microfinances admises à recevoir les paiements des cotisations sociales » a écrit le Directeur général avant de conclure son communiqué radio-presse par une mise en garde. « Par conséquence, tout versement opéré dans cet établissement sera considéré comme nul et non avenu ».

Le Communiqué ne dévoile par les raisons de cette rupture qui arrive au moment où la société Express Union vit une vraie traversée du désert. Leader incontesté pendant plusieurs années du marché du transfert d’argent (au guichet), cette entreprise a été reléguée au dernier rang par ses deux actuels concurrents Orange money et Mtn mobile money qui font dans le transfert d’argent par téléphone portable.

Le Communique de la CNPS