camernews-Vincent-Fouda

DÉCLARATIONS DE JEUNE AFRIQUE:VINCENT-SOSTHÈNE FOUDA « L’ATTITUDE DE LA FRANCE EST CONDAMNABLE ET LA PLACE DE COMPAORÉ EST AU BURKINA-FASO

DÉCLARATIONS DE JEUNE AFRIQUE:VINCENT-SOSTHÈNE FOUDA « L’ATTITUDE DE LA FRANCE EST CONDAMNABLE ET LA PLACE DE COMPAORÉ EST AU BURKINA-FASO

Alors que Compaoré a quitté le pouvoir laissant un pays dans un désordre qu’il aurait pu éviter, la diplomatie français gagnerait à s’engager sans ambiguïté en faveur de la démocratie au Burkina Faso, à laquelle le peuple Burkinabè a montré qu’il aspirait avec force, je dis encore Bravo au peuple burkinabè.

C’est une heureuse et bonne nouvelle pour le peuple Burkinabè et pour toute l’Afrique, qui par son courage aura réussi à vaincre la dictature. Trop longtemps, une grande partie de la classe politique française a été complaisante à l’égard de Compaoré et s’est une insulte de lui ouvrir les portes aujourd’hui pour laver sur son sol le sang de ses compatriotes. Les révélations de Jeune Afrique ne sont pas pour apaiser le climat entre la France et ses anciennes colonies marqué depuis par des ingérences injustifiées.

Laurent Fabius au moment où Compaoré décide de retoucher la Constitution, n’a pas donné les gages d’œuvrer pour la démocratie en Afrique et je me pose des questions…. Il est inacceptable que la France ait exfiltré Compaoré vers la Côte d’Ivoire sans s’être assuré que celui-ci n’avait pas vidé le trésor de son pays. Pour moi, la France ne saurait devenir un refuge pour celui qui par son obstination et sa gestion policière risque de précipiter le Burkina Faso dans une situation périlleuse. La place de Compaoré est au Burkina Faso et non ailleurs. Il est important que la France le reconnaisse.

http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20141104143847/blaise-compaore-armee-francaise-francois-hollande-crise-burkina-faso-2014-crise-au-burkina-exclusif-burkina-comment-la-france-a-exfiltre-blaise-compaore.html

 

camernews-Vincent-Fouda

camernews-Vincent-Fouda