camernews-Issa-Tchiroma

DE L’ANTICOLONIALISME DOGMATIQUE A L’ANTICOLONIALISME IDIOT : LE CAMEROUN PROGRESSE.

DE L’ANTICOLONIALISME DOGMATIQUE A L’ANTICOLONIALISME IDIOT : LE CAMEROUN PROGRESSE.

J’ai failli mourir de rire au Cameroun où j’ai passé quelques semaines. Mourir d’Anticolonialisme dogmatique (la dénonciation aveugle de la France et de l’Occident) et que j’ai rebaptisé Anticolonialisme idiot. J’ai découvert un pays où le discours de quelques politiques, des experts, des politologues, des journalistes, de l’homme de la rue, etc. se réduit à rejeter la responsabilité de tous nos problèmes et malheurs sur les Français, les Occidentaux, les Blancs.

J’ai découvert un pays où on peut faire tout ce qui est mauvais avec une impossibilité des responsabilité ou de culpabilité car des illuminés ont fabriqué un Coupable imaginaire qui se trouve ailleurs…Or dans VILLE CRUELLE, Mongo Béti  nous prévenait: « Mon fils, chaque fois qu’il t’arrive un malheur, cherches- en la cause en toi-même, d’abord en toi-même. »

J’ai failli vomir la première fois quand j’ai entendu un « journaliste » déclarer que le virus Ebola a été créé par le blanc contre l’homme noir. J’ai découvert sur place de nombreux médias de manipulation et d’abrutissement dont AFRIQUE MEDIA. Et je me suis demandé quels dirigeants les financent  afin de s’exonérer de leurs propres responsabilités.

J’ai failli vomir la deuxième fois quand j’ai entendu un « Invité de marque » accuser en ces termes: « Qui fabrique et  vend les armes si ce n’est l’Occident? ». Je me suis alors demandé si l’homme noir était un mouton ou un aliéné qui, une fois mis en possession des armes, cherche à tout prix quelqu’un à tuer…

La troisième fois où j’ai failli vomir, c’est quand je me suis rendu compte que pour beaucoup de concitoyens et de médias,  Boko Haram, Al qaida, et tous les groupes jihadistes sont une fiction ou un complot des Français et des Américains pour déstabiliser nos pays et s’approprier nos richesses…

J’ai fini par vomir le jour où plusieurs parmi nous ont reçu des SMS automatiques dont la teneur était à peu près ceci: « Après la Lybie, la Côte d’Ivoire, la RCA, c’est le tour du Cameroun. Les Occidentaux pour piller l’Afrique sont prêts à tout. Leur complot au Nord consiste à opposer chrétiens et musulmans… ».  Mais aucun expert ni Docteur en doctorat n’explique sérieusement pourquoi la France ou tout autre pays ayant des intérêts au Cameroun, voudrait créer le désordre, voire le chaos dans notre pays. Ils ont la mémoire trop courte pour se rappeler que selon leur propre rhétorique, le Cameroun est une propriété française.

J’ai rencontré des Camerounais qui font encore de Gbagbo le grand héros africain. Il s’agit en gros de gens qui ne croient pas à la CRTV -Biya, mais qui croyaient et juraient pour la RTI-Gbagbo. Ou qui ne font pas confiance à la Cour Suprême-Biya mais qui faisaient confiance  à la Cour Suprême-Gbagbo, estimant que cette dernière déclare la vérité absolue. Ils avaient taxé de vendus des africains n’ayant pas foi en nos « INSTITUTIONS » ou qui ont  refusé d’être écrasés et massacrés par Gbagbo. Faudrait-il en Afrique, pour devenir un héros ou un non traitre, se laisser tuer par des imposteurs?

« Si on vous tue, vous massacre, c’est parce qu’on vous aime, c’est pour vous  protéger contre la France car nous sommes des nationalistes, des panafricanistes… »
Etrange camerounais, tu prétendais vouloir aller livrer ta vie en Côte d’Ivoire au profit de Gbagbo. Depuis qu’il est incarcéré à la Haye, as-tu tenté de bricoler une moindre immolation par le feu? Donne déjà ta vie pour ton propre pays, le Cameroun. Qui t’en empêche? Peut-être La France?

Pour toi, s’il pleut beaucoup à Douala et sur ses habitants, c’est à cause de la France. Payer la délivrance d’une Attestation de perte dans les poches de l’officier de police, c’est la faute de la France. Des élèves-policiers qui rackettent déjà des usagers, c’est à cause des blancs. Ces fonctionnaires qui pillent et détruisent le pays, c’est pour combattre la France. Ces vieux camions qui tombent en panne et causent des embouteillages, c’est la faute de la France. Quand un automobiliste balance des peaux de banane sur la chaussée, c’est toujours la faute aux Français. Ces chauffards qui endeuillent nos familles, c’est la France qui les forme. La double nationalité avait été promise mais elle a été bloquée par les Français…

J’ai découvert un pays où le code de la route n’existe pas, où c’est le forcing, voire la force qui détermine la priorité.  « Citoyens autochtones » et « Citoyens allogènes »? Ce sont les Occidentaux qui ont écrit  ces concepts dans notre Constitution. Et pas des camerounais de la « Commission Owona ». Le tribalisme au Cameroun? C’est comme l’Ivoirité, il est entretenu pour nuire aux Français…

J’ai rencontré des individus qui affirment que c’est la France qui impose les dictatures. Certains parmi eux ont fait le choix de soutenir ces dictatures dans le but de combattre la France…Hallucinant! Cela m’a aussitôt rappelé ces Upécistes qui, en leur temps, fuyaient la  la France et la mort au Cameroun pour venir se réfugier et se « cacher » en France…

J’ai également rencontré d’autres individus qui sont opposés à toute ingérence ou intervention militaire. Pour eux, il est apparemment préférable que des massacres se poursuivent jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de population, pourvu que nos richesses survivent… Et pourtant, nous sommes toujours les premiers à écrire aux chancelleries pour « Attirer l’Attention de la communauté internationale… ». Que voulons-nous donc au juste quand on ne veut ni de l’intervention, ni de la non-intervention? Jusqu’ à quand allons-nous continuer à reprocher à l’Occident tout et le contraire de tout? Tout et n’importe quoi?

Dans un contexte où il n’y a pas de place pour la réflexion critique et distanciée, pour la remise en question de soi,  seul reste la place pour le sous-développement… Comment s’étonner qu’un pays continue de s’enfoncer, pris en otage par des doctrines aussi farfelues, pendant que des pays asiatiques ou latino-américains, avec un passé colonial similaire, nous  font désormais rêver?

Avec l’anticolonialisme idiot, nous sommes parvenus à une opposition rêvée et à une dictature apaisée qui n’a plus à s’inquiéter. La rhétorique anti occidentale sert à chacun (pouvoir et opposition). Tchiroma peut ainsi tirer sur Obama dont le crime est d’avoir invité à l’alternance, à la démocratie, etc. Aujourd’hui, à cause de l’anticolonialisme idiot, quiconque réclame certaines valeurs pourtant universelles, passe pour un traitre au service de l’Occident. Le délire!

« Dites à Obama que nous sommes fiers de nous (notre « démocratie », la présidence à vie, 32 ans de règne) et que nous avions 21 candidats à la présidentielle…Chaque peuple choisit son dirigeant ». Bravo Tchiroma!!! Ceux qui avaient soutenu « les Institutions souveraines » contre l’Occident, se sont piégés eux-mêmes et ne peuvent dire le contraire.  Et c’est là que Tchiroma a raison. Car chaque peuple a les dirigeants qu’il mérite. Et Biya, l’éternel président semble être celui qui convient le mieux aux Camerounais…

 

 

camernews-Issa-Tchiroma

camernews-Issa-Tchiroma