De la viande de brousse dans ses bagages

De la viande de brousse dans ses bagages

Un citoyen français domicilié en Suisse romande a tenté la semaine dernière d’importer illégalement 16 kg de viande de brousse via le passage frontière de Bâle/St-Louis (F). Le contrebandier âgé de 45 ans a été intercepté le 16 avril à bord d’une voiture immatriculée en Suisse, indique mercredi le Corps des gardes-frontière. Il affirmait n’avoir rien à déclarer.

En y regardant de plus près, les gardes-frontière ont découvert une valise dans le coffre de l’automobile. Elle contenait plusieurs sachets en plastique renfermant des cadavres d’animaux: une tête de serpent, des morceaux de crocodile du Nil et deux tatous – des animaux protégés. Le suspect a déclaré avoir reçu pour mandat d’apporter la valise à des proches à Zurich, sans savoir ce qu’elle contenait.

L’enquête a permis de déterminer que la viande provenait du Cameroun. L’Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires a ordonné la saisie des cadavres d’animaux et leur destruction pour des motifs sanitaires.

Jusqu’à présent, de telles tentatives n’avaient été découvertes que dans les aéroports de Genève et Zurich.

camernews-Viande-De-Brousse

camernews-Viande-De-Brousse