Dans le secteur des BTP, le Cameroun envisage d’utiliser la brique économique «H-2H » du Malien Traoré Gaoussou

La gamme des matériaux locaux utilisables dans la construction des bâtiments au Cameroun va bientôt s’enrichir de l’entrée de la brique innovante et économique « H-2H ». C’est une invention de l’architecte Malien Traoré Gaoussou (photo), présentée récemment à Olembe, une banlieue de Yaoundé.

Sur le site de construction de logements sociaux à Olembe, le ministre de l’Habitat et du développement urbain, Jean Claude Mbwentchou, a révélé, entre autres, que non seulement cette brique coûte 40% moins cher que la brique classique (180 à 200 FCFA contre 300 FCFA), mais elle est moins volumineuse. L’invention de l’architecte malien utilise de la terre et de la paille à la place du mortier et n’a pas besoin de liant ou joint.

Toutefois, a précisé le ministre de l’Habitat et du développement urbain, malgré le fait que cette brique soit une innovation et ait reçu un brevet de l’Oapi (Organisation africaine de la propriété intellectuelle) et l’Ompi (Organisation mondiale de la propriété intellectuelle), trois étapes restent à franchir avant sa vulgarisation au Cameroun. Il s’agit de la normalisation par l’Agence des normes et de la qualité (Anor) et le ministère en charge de l’Industrie, ainsi que son appropriation par les administrations publiques.