camernews-lionslisbonnne

Dans la tanière: En attendant la Moldavie… Le «quartier libre» des Lions joue les prolongations

Dans la tanière: En attendant la Moldavie… Le «quartier libre» des Lions joue les prolongations

Prévu hier, c’est finalement ce jour que démarre le regroupement des poulains de Volker Finke à Yaoundé. Très attendue demain, l’arrivée de la sélection de Moldavie qui joue en amical samedi prochain contre la sélection fanion.

Une luxueuse et rutilante Peugeot de couleur noire vient de se garer à l’entrée du Hilton hôtel. Le chauffeur s’empresse d’ouvrir la portière à l’un des occupants du siège arrière. C’est un jeune homme au gabarit moyen. Sac au dos, casquette de rappeur qui couvre son visage, il est vêtu d’un tee-shirt noir, d’un pantalon jeans et des baskets couleur or. Après quelques salutations, le mec qu’accompagne un monsieur sanglé dans un costume sombre, débarque tête baissée dans le hall de l’hôtel. Certains visiteurs au regard indiscret qui ont reconnu l’hôte s’écrient : « ce n’est pas Alex là-bas ? ». Ils n’ont pas rêvé. C’est bel et bien Alexandre Song, le milieu de terrain des Lions indomptables. Le sociétaire du Fc Barcelone qui vient d’être démasqué n’a d’autre choix que de « se rendre ».

Sourire en coin, il serre les mains, reçoit des accolades si ce n’est des baisers de quelques admiratrices qu’il n’a pas laissé indifférentes ou encore des photos avec des hôtesses ou des vigiles déterminés à ne pas rater cet instant et surtout le marquer d’une pierre blanche. Surtout après le match amical Cameroun-Allemagne qui s’est disputé dimanche dernier à Mönchengladbach. Vingt minutes plus tard, Alexandre Song quitte le Hilton, alors que certains fans, ayant appris la nouvelle, fonçaient déjà pour un autographe ou un petit « grattage ».

Moyens du bord

A l’hôtel Mont-Fébé par contre l’ambiance ordinaire qui règne ici tranche avec l’effervescence escomptée. En effet, c’est à cet endroit que les Lions indomptables qui sont en repos depuis trois jours, étaient censés se regrouper. Mais visiblement, il faudra encore attendre pour voir les 23 « Brésiliens » débarquer. Pendant que certaines sources à la Fécafoot annoncent la fin du « quartier libre » à 23h ce soir, d’autres parlent de ce jour à 10h. Même le Team press officer de la sélection nationale, chargée de relais entre la tanière et les journalistes, préfère rester de marbre. Une attitude qui contrarie certains confrères, obligés de recourir à des moyens de bord. En ville, les commentaires vont bon train. C’est un tel qui annonce Stéphane Mbia à domicile au quartier Biyem-Assi, un autre qui jure avoir vu Jean II Makoun jouer au « deux zéro » avec ses « frères » au carrefour Etoa-Meki ou encore Loïc Feudjou au quartier Mfandena. Entre intox et « scoops » de quartier, chacun y va de ses imagination.
Nos confrères du site en ligne camfoot.com, eux, annoncent que le défenseur de Coton sport de Garoua, Cédric Djeugoué a rendu visite à ses coéquipiers mardi matin alors que le groupe venait de poser ses valises dans un hôtel de Douala.

Le jeune promu en sélection nationale, renseigne le site, a tenu à les encourager alors qu’ils livreront ce week-end un match très important en Côte d’Ivoire où les attend la redoutable formation de l’Assec Mimosas. Côté Lions, c’est sans doute ce jour que démarre la seconde phase du regroupement qui devrait les conduire au dernier match amical international du 7 juin face à la Moldavie au stade omnisport Ahmadou Ahidjo, avant leur départ pour le Brésil le 08. Pour l’heure, rien n’est officiel.

 

camernews-lionslisbonnne

camernews-lionslisbonnne