camernews-issa

Crise anglophone/attaques contre les forces de sécurité: Issa Tchiroma invite «les populations à une collaboration plus accrue avec les forces de défense et de sécurité»

Crise anglophone/attaques contre les forces de sécurité: Issa Tchiroma invite «les populations à une collaboration plus accrue avec les forces de défense et de sécurité»

Pour le porte-parole du gouvernement, la collaboration entre les forces de sécurité et la population est la clé de voute pour l’éradication du phénomène des attaques contre les hommes en tenue.

Deux semaines seulement et le bilan est déjà lourd : cinq morts et un blessé. Cinq éléments des forces de sécurité ont perdu la vie et un autre a été blessé dans cinq agressions à main armée au cours des deux dernières semaines dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Une situation qui démontre que la crise dite anglophone prend des proportions inquiétantes.

La dernière agression en date a été enregistrée dans la nuit du 18 au 19 novembre 2017 au lieu-dit, Food Market dans la ville de Bamenda, chef-lieu de la région du Nord-Ouest. Dans un communiqué signé hier 20 novembre 2017, Issa Tchiroma, le porte-parole du gouvernement, indique que des policiers en patrouille motorisée ont été attaqués ce jour-là autour de 22h par deux individus armés, à bord d’une moto.

L’un des policiers, le gardien de la paix principale Roger Ntsa, en service au commandement central des groupements mobiles d’intervention de Yaoundé et en renfort à Bamenda, a été atteint par balle à l’épaule gauche.

Malgré la riposte, les assaillants ont réussi à fondre dans la nature. Le policier blessé a été conduit à l’hôpital régional de Bamenda où la balle a été extraite. Le ministre de la Communication renseigne que la munition utilisée contre ce policier est « de la même marque et du même calibre que les autres ayant servi à ces hordes barbares pour assassiner le gendarme major Djolay Bienvenue, le maréchal des logis-chef Hinma Dieudonné et l’élève gendarme sallé David.

Aussi, Issa Tchiroma « en appelle les populations à une collaboration plus accrue avec les forces de défense et de sécurité pour éradiquer ce nouveau péril terroriste ouvert sur le front des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest de notre pays ».

camernews-issa

camernews-issa