Coupe Injs jouera Bafia Volleyball Evolution

C’est l’affiche de la finale dames après leurs victoires respectivement contre Cameroun Sport et Fap samedi dernier au gymnase de l’Ecole des Travaux. dames, l’Institut national de la Jeunesse et des Sports aura à coeur de défendre son titre. Les futurs professeurs qui ont dominé Cameroun sport, auront en face d’elles l’ambitieuse et talentueuse équipe de Bafia volleyball Evolution, qui a court-circuité toutes les ambitions des Forces armées et Police.

L’apport des internationales Piata Zessi Emelda, Linda Aboa Essamam, revenues fraîchement des Jeux Olympiques, a été déterminant pour la qualification de Bafia volleyball. Il aura fallu quatre sets pour départager les deux équipes : Bafia remportera trois, Cameroun sport, un seul. Ce sont les filles du coach Anomah qui montent aux filets dès le premier set.

Une bonne tenue et une bonne résistance qui se soldent par une première réussite 25-22. Fap qui compte également dans son effectif l’internationale Jacqueline Ntozi, réagit immédiatement et repart à  l’attaque. Réceptions maitrisées, contres assurées et attaques gagnantes permettent de revenir au score 25-17 dans le second set.

Malheureusement pour les Pandores, Bafia a de la ressource et peut compter sur sa jeunesse montante, à l’instar de l’internationale Ruth Bibinbe qui ne tarde pas à démontrer son savoir faire sur le parquet.

Le club déroule et malgré la rude opposition adverse, Bafia remporte le 3e set, très disputé, 26- 24, et le 4e aussi, 25-16, qui lui ouvre grandement les portes pour la finale. Occasion pour les filles du Mbam de renouer avec la Coupe après leur échec l’année dernière en demi-finale.

Pour obtenir son ticket de la finale annoncée pour le 17 septembre 2016, l’Injs a dominé Cameroun sport. Il a battu le rappel des troupes avec les retours dans le groupe d’Esther Eba’a et Tchatchou, deux grosses pointures qui retrouvent leurs coéquipières après une année d’absence. La capitaine Pauline Ngo Ntame et sa bande, après avoir essuyé un revers lors du premier set, vont retrouver leur jeu au second set.

Plus entreprenantes et très à l’aise sur le plan tactique et technique, elles prendront finalement le dessus, 3 sets contre 1 (20-25 ; 25-20 ; 25-21 ; 25- 19).