Coupe du Monde: Les Lionnes s’envolent le 14 mai pour le Canada

Elles vont s’acclimater dans le pays hôte de la compétition, dont le coup d’envoi sera donné le 6 juin prochain. Même si l’information n’est pas encore officielle, des sources proches de l’équipe nationale féminine de football du Cameroun indiquent que les Lionnes Indomptables vont quitter le Cameroun le 14 mai prochain en direction du Canada. C’est ce pays qui abrite la 7ème édition

Elles vont s’acclimater dans le pays hôte de la compétition, dont le coup d’envoi sera donné le 6 juin prochain. Même si l’information n’est pas encore officielle, des sources proches de l’équipe nationale féminine de football du Cameroun indiquent que les Lionnes Indomptables vont quitter le Cameroun le 14 mai prochain en direction du Canada. C’est ce pays qui abrite la 7ème édition de la Coupe du Monde de football féminin de la Fifa qui va se dérouler du 6 juin au 5 juillet 2015. Le groupe C dans lequel se trouvent les Lionnes Indomptables sera basé dans la ville de Vancouver où elles seront aux prises avec la Suisse, le Japon, champion du monde en titre et l’Equateur.

L’équipe du Cameroun va effectuer la dernière phase de sa préparation à Surrey, une localité de près de 400.000 habitants située à 40 Km de Vancouver. Céline Eko, la présidente de la Commission transitoire de football féminin à la Fécafoot, que nous avons jointe au téléphone était de la délégation qui s’est rendue au Canada en mi-avril dernier pour trouver un site de préparation avant le coup d’envoi de cette Coupe du Monde prévu le 6 juin. Elle confirme notre information : « Ce sera le 14 ou le 15 mai ; il s’est juste posé un problème de vol. Il a été question de mettre tout le monde dans le même vol, parce qu’on ne peut pas éparpiller les enfants dans divers avions ». Elle précise ensuite que « nous aurons quatre matchs amicaux déjà conclus au Canada », sans toutefois révéler l’identité des équipes que les Lionnes vont affronter. Une autre source nous a indiqué que ces matchs seront organisés par la Mairie de Surrey.

En attendant que tous les derniers réglages soient faits à propos de l’organisation de ce voyage des Lionnes Indomptables, Enow Ngachu poursuit la préparation de son équipe au Centre d’excellence de la Caf d’Okoa Maria, à Mbankomo. Les Lionnes y sont retournées dimanche soir après le quartier libre qu’elles ont eu samedi, au lendemain des deux matchs amicaux contre deux sélections des cadets de centres de formation basés à Mbankomo.

Ces deux matchs ont eu lieu samedi dernier. L’effectif des Lionnes a été divisé en deux groupes et les rencontres se sont soldées par des scores de parité. Deux buts partout pour le premier match de la sélection composée d’Aboudi Onguene, Augustine Edjanguè Siliki, Marie Aurèle Awona, Yvonne Leuko, Ngo Mbeleck, Thérèse Abena, Michèle Akaba, Ngock Yango et Annette Flore Ngo Ndom, la gardienne de buts. Le deuxième match a débouché sur un autre score d’égalité, un but partout, avec une sélection de Francine Zouga, Falone Meffometou, Ngono Mani, Cathy Bou Ndjou, Agathe Ngani, Rose Bella, Isis Sonkeng, et Flore Enyegue dans les buts.

Enow Ngachu avait pourtant élaboré un programme de préparation plus réaliste pour les Lionnes, qui prévoyait des matchs amicaux d’envergure internationale, contre d’autres équipes qualifiées pour la Coupe du Monde, afin de jauger leur niveau. Hélas, ce programme a été escamoté. Même le match contre le Libéria, comptant pour l’avant-dernier tour des éliminatoires des Jeux lympiques, que les Lionnes espéraient jouer le week-end dernier a été annulé du fait du désistement de  l’adversaire. « Je me débrouille comme ça. Je fais avec ce que j’ai sous la main. On ne prépare pas une Coupe du Monde en jouant des matchs amicaux avec des équipes africaines (…) Ce n’est pas le genre de match qui peut nous permettre de juger notre niveau pour la préparation de la Coupe du Monde », nous a dit le sélectionneur national, avec visiblement un brin de déception.