Coupe du cameroun de football. Apejes veut imposer le droit d’?ainesse

Cette équipe de Ligue 1 reçoit International de Douala, un club de D2 régional du Littoral, en match aller des demi-finales demain à Mbalmayo. «Nous n’avons pas de limites. Nous venons nous faire plaisir. Fixer des limites, c’est se mettre la pression. Nous prenons chaque match comme il arrive et nous voulons gagner tous nos matchs. Ainsi répondait Romuald Ketchanga, le président d’International Sporting club de Douala au mois d’août dernier lorsque son équipe était qualifiée pour les 8ème de finales de la coupe du Cameroun de football.

Et depuis lors, son équipe n’a fait qu’aligner des victoires dans cette compétition. Elle s’est qualifiée en demi-finale en éliminant, humiliant Dragon de Yaoundé, une équipe de Ligue 1, qui a terminé la saison au 7ème rang, en le battant en aller et retour. Mieux, International sporting club, depuis les 64ème de finales, n’a encaissé aucun but. Des statistiques qui sonnent comme un avertissement pour Apejes de Mfou, qui reçoit cette équipe de deuxième division de la ligue du Littoral, classée 4ème dans sa sous-poule.

Ce sera demain en match aller comptant pour les demi-finales de la Coupe du Cameroun au stade municipal de Mbalmayo. « Si cette équipe est arrivée à ce stade de la compétition, c’est parce qu’elle a des arguments. Fort de cela, il n’est pas question pour nous de donner des minutes d’observation à cette équipe qui a sorti Dragon de Yaoundé. Nous allons tout faire pour la battre et de fort belle manière chez nous pour que le match retour soit moins difficile. La qualification pour la finale se joue à Mbalmayo », avise Aimé Léon Zang, le président d’Apejes de Mfou. Et pour prendre au sérieux ce match, Apejes dispose de tout son effectif, avec Franck Boya, le Lion Indomptable et Samuel Oum Gouet, le capitaine des Lions juniors. Apejes, depuis le début de la saison, n’a pas perdu de match avec ces deux éléments sur le terrain.

Apejes est désormais l’ambassadeur de toute la région du Centre. Saint Fabien Mvogo, le président de la ligue régionale de football du Centre, a rencontré les joueurs de cette équipe vendredi dernier. « Un match n’est jamais gagné d’avance et  ils (les joueurs d’Apejes, ndlr) doivent jouer serré, en sachant qu’ils représentent désormais toute la région du Centre », a-til conseillé le président d’Eding sport Fc. On verra s’il y la « loi du grand frère » demain, au stade municipal de Mbalmayo, à partir de 15h.