Cotonsport perd trois points

Décision de la Commission d’homologation et de discipline de la Ligue, suite au litige avec Canon de Yaoundé lors de la 27e journée.

La Commission d’homologation et de discipline de la Ligue de football professionnel du Cameroun (LFPC) a rendu mardi son verdict au sujet du match Coton Sport- Canon, comptant pour la 27e journée et interrompu à la mi-temps jeudi dernier par l’arbitre de la rencontre. D’après les rapports transmis à la Ligue par l’arbitre du match, Christian ltong Koki et le commissaire, lgnace Tiayon, la rencontre a été arrêtée suite à un incident concernant l’arbitre. « Il a été pris à partie et agressé par Robert Gao, garde-matériel de Coton Sport, qui n’était pas inscrit sur la feuille de match. L’acte commis par celui-ci est un acte d’agression qui correspond incontestablement à un comportement antisportif ayant porté préjudice à l’intégrité physique de l’arbitre », rapporte notamment la Commission au sujet des faits. Par ailleurs, l’organe constate que Kiloa Falou, coordonnateur du match, a eu une conduite inconvenante à l’égard de l’arbitre, ayant contribué à créer la situation de tension autour des ballons à utiliser pendant le match.

Aussi, Robert Gao est sanctionné de deux ans de suspension fermes incompressibles, une peine non assortie d’un sursis. Cet acte entraîne la perte du match litigieux par Coton sport par pénalité sur le score de 3 buts à 0. Le club du Nord est également frappé d’un retrait de trois points au classement. Le coordonnateur du match est quant à lui sanctionné pour conduite inconvenante à l’égard d’un officiel et écope d’un avertissement. Conséquence au classement, Canon de Yaoundé sort de la zone de relégation avec désormais 30 points, autant que Njalla Quan, premier reléguable, qui compte cependant une plus mauvaise différence de buts que le club de Nkolndongo (-14) contre (-9). La rencontre entre les deux clubs lors de la 29è journée sera sans doute décisive dans la course au maintien.

En outre, au sein du Canon, le président du Conseil d’administration, Fabien Omboudou, a suspendu des dirigeants pour mauvais comportement, suite aux échauffourées notées entre des responsables du club au stade, à l’issue du match de la 28è journée contre UMS de Loum. C’est le cas notamment de Roger Ebodé, nommé Dg par intérim récemment par le Conseil des sages, ainsi que Châtelain Nkono, le coordonnateur des supporters. Parmi les nouveaux responsables, on enregistre l’arrivée d’Albert Owona Owona au poste de Dg et Jules Onana à la direction technique du club.