Côte d’ivoire , un pas de plus vers le référendum constitutionnel

L’Assemblée nationale de la Côte d’Ivoire a adopté jeudi le projet de loi concernant l’organisation du référendum sur la nouvelle Constitution.Seuls 32 des 255 députés de la chambre parlementaire étaient présents lors de la séance d’adoption du texte à l’Assemblée nationale.Le référendum sur la Constitution est prévu en septembre ou octobre.La question posée aux électeurs est la suivante : « Approuvez-vous le projet de Constitution proposé par le président de la République ? »

La rédaction d’une nouvelle Constitution était l’une des promesses de campagne d’Alassane Ouattara, élu président de la République en 2010 et réélu en 2015.Le référendum sur la Constitution a été qualifié de « procédure anti-démocratique, autoritaire et unilatérale » par 23 partis d’opposition. Ces formations politiques, dont le Front populaire ivoirien (FPI), fondé par Laurent Gbagbo, ont exprimé cette prise de position dans une déclaration commune, fin juin.

Alassane Ouattara a rencontré des représentants de plusieurs institutions et organisations ivoiriennes, dans le cadre du projet de réforme de la Constitution. Mais l’opposition juge unilatérale sa démarche.