Coopération: la Chine se donne à voir

Des journalistes africains en séminaire dans ce pays depuis le 7 juillet dernier pour mieux connaitre ce grand partenaire du continent.

A Beijing, capitale de la République populaire de Chine, plus d’une trentaine de journalistes et fonctionnaires africains sont en séminaire depuis le 7 juillet dernier. Tout en découvrant la belle cité aux innombrables gratte-ciels, avec plus de 22 millions d’habitants, Béninois, Camerounais, Centrafricains, Congolais, Gabonais, Maliens et autres apprennent beaucoup de la Chine toute entière. C’est en effet l’objet des assises organisées par le Centre de formation du groupe de publication internationale de Chine (CIPG Training Center), sous le haut patronage du ministère du Commerce de ce pays. Sept conférences sont au programme pour mieux connaître ce grand partenaire des Etats africains et du Cameroun en particulier, comme l’explique Zhao Jun, directrice du CIPG Training Center. « L’initiative ceinture et route et la coopération sino-africaine », « Les relations diplomatiques sino-africaines », sont au menu des échanges. Tout comme au plan professionnel, il est prévu un exposé sur le développement du journalisme chinois, entre autres thématiques.

Au-delà de ces échanges à l’hôtel Xijiao de Beijing, viendront s’ajouter des visites sur les lieux historiques de la Chine. Notamment la Grande muraille, le musée de la capitale, l’académie impériale de Beijing… après cette phase, c’est à Sichuan, l’une des 23 provinces que compte la Chine de plus d’un milliard, d’habitants que la tournée va se poursuivre avec la visite du temple Wuhou, du musée Jinsha de Chengdu, des médias de la zone… C’est donc plus de deux semaines de voyage à la découverte de la riche et grande histoire de ce pays étalé sur 9,6 millions de kilomètres carrés qui attendent les journalistes africains. Opportunité touristique qui a amené le Béninois Armand Freitas Videgla, représentant des séminaristes à remercier les organisateurs mais surtout Xi Jinping, président de la République populaire de Chine pour l’ouverture de son pays à l’Afrique, toute entière et sur plusieurs domaines d’activités.