Congo, littérature: Russel Morley Moussala vient de publier « ça pète les plombs »

Ça pète les plombs est la dernière publication du journaliste et dramaturge congolais Russel Morley Moussala. L’auteur ne ménage pas l’être humain tout au long de son texte qui a été préfacé par la comédienne et metteuse en scène Laure Bonnet.

En effet, dans ce récit à couper le souffle, brutal et cru, le narrateur nous attrape et nous entraîne à ses côtés dans une marche à travers une poignée de rues saignées par les affres de la guerre, dans tous les sens du terme.

 

Il nous force à regarder par-dessus son épaule, nous fait sourire jaune, sourire noir, puis nous pousse un pas en avant sans se complaire à chaque image, sans nous inviter à pleurer avec lui. Seulement, parfois, nous retenons notre respiration.Ce texte qui s’adresse à la scène a été finalisé par son auteur en France par le biais de la Comédie Poitou-Charentes où Russel a été accueilli pour un temps de travail.

« Ça pète les plombs », théâtre, de Russel Morley Moussala, éditions Cana, 32 pages, 12 euros.