Concours à la police : Quand les résultats coincent

Plusieurs milliers de candidats rongent toujours leur frein.

La Nouvelle Expression a appris des sources concordantes que les résultats d’entrée à la police camerounaise qui ont eu lieu depuis plusieurs mois,  sont coincés.

Les milliers de candidats qui devaient être déjà fixés sur leur sort ces jours-ci,  doivent encore attendre. Et pour cause, il semble qu’une instruction de la présidence de la République  a enjoint Martin Mbarga Nguele, le Délégué général à la sûreté nationale (dgsn) d’attendre. « Il y a forcément problème »,indique la source de La Nouvelle Expression. Il faut dire que le vieux commissaire divisionnaire est quelque peu contrarié ces derniers temps.

On se rappelle qu’il a été obligé de renvoyer dans leurs unités respectives les élèves inspecteurs de police qui étaient en state pratique dans nos villes.  Pour des raisons que nous avons évoquées dans  l’une de nos éditions de la semaine. Les choses ne s’annoncent pas vraiment facile  pour le vieux briscard.