Commissariat D’etoudi : Autopsie Du Corps Retrouvé En Cellule

La dépouille de Guy Désiré Nga, mort le 30 avril pendant sa garde à vue, a été examinée sur ordonnance du procureur.

L’autopsie du corps de Guy Désiré Nga, 39 ans, a eu lieu vendredi dernier à l’hôpital central de Yaoundé. D’après nos sources, l’autopsie a été réalisée suite à une ordonnance du procureur de la République, qui s’est saisi de l’affaire. Ce jeune débrouillard a été retrouvé mort dans la matinée du 30 avril dernier dans une cellule au commissariat du 6ème arrondissement au quartier Etoudi. Son corps a été déposé le même jour à la morgue de l’hôpital central de Yaoundé.

Aucun constat n’avait été fait par les autorités administratives avant le transfert de la dépouille à la morgue. La famille de la victime explique avoir été informée par les responsables du commissariat que Guy Désiré s’était pendu dans la cellule où il se trouvait avec quatre autres personnes. Selon les témoignages recueillis au commissariat d’Etoudi,  Guy Désiré Nga a été interpellé quelques jours avant son décès pour n’avoir pas tenu les engagements pris auprès de Prosper Ayissi, commissaire de police principal. Ce dernier avait sollicité les services de Guy désiré Nga pour le défrichage d’une parcelle de terrain dans son village natal non loin de Yaoundé.

Après avoir reçu 30.000F.Cfa du commissaire pour l’exécution du travail, Guy Désiré Nga, n’a pas voyagé pour la cause comme prévu. D’où la colère de son « patron », qui a immédiatement sollicité l’aide de son collègue d’Etoudi pour procéder à l’interpellation du « prévenu ». La victime sera alors interpellée sans qu’une plainte ne soit déposée contre elle. Il décède quelques jours après dans des conditions non élucidées. Le commissaire d’Etoudi a été entendu le même jour à la Division régionale de la police judiciaire du Centre (Drpj). D’autres sources précisent que Prosper Ayissi était attendu vendredi dernier à la Drpj.