camernews-sacs-de-riz

Commerce illicite: Un laboratoire de reconditionnement du riz avarié découvert à Yaoundé

Commerce illicite: Un laboratoire de reconditionnement du riz avarié découvert à Yaoundé

Un grand opérateur économique de la place se livrait au rempaquetage du riz périmé qu’il écoulait par la suite sur le marché en changeant la date de péremption.

C‘est au quartier Fouda à Yaoundé que la découverte a été faite vendredi 14 octobre 2016 par les équipes de la Délégation départementale du ministère du Commerce pour le Mfoundi. Ces derniers ont découvert un magasin frauduleux de reconditionnement du riz. Là où le bât blesse, c’est que c’est un riz périmé, donc impropre à la consommation, qui était remballé dans des sachets tout neufs.

«Dans ce magasin, nous avons trouvé un laboratoire de reconditionnement du riz périmé dans de nouveaux emballages avec une extension de la durée de consommation», a indiqué Jules Obama, le Délégué départemental du Commerce pour le Mfoundi, au micro de la CRTV, la radio nationale. Ce dernier évalue d’ailleurs la cargaison à «près de 5 000 sacs de produits déjà emballés».

En plus du rempaquetage du riz, l’opérateur économique véreux procédait également au changement d’emballage du sucre produit localement. «Ça veut dire que le sucre qui est produit au Cameroun est reconditionné dans des emballages qui indiquent que c’est un sucre d’origine étrangère», explique Jules Obama. Ce procédé n’avait qu’une fin: vendre plus cher le paquet de sucre en laissant croire aux consommateurs que c’est un sucre importé.

Selon les informations relayées par la CRTV, une saisie conservatoire a été opérée par les éléments du ministère du Commerce. La suite du processus prévoit la destruction du riz avarié et l’ouverture d’une enquête afin que l’opérateur incriminé réponde de ses actes devant la loi.

camernews-sacs-de-riz

camernews-sacs-de-riz