camernews

Comme denise epote, n’Ayez plus peur d’evoquer les absurdites de notre histoire…

Comme denise epote, n’Ayez plus peur d’evoquer les absurdites de notre histoire…

Continuons à donner de la voix ! L’écho porte et les résultats viendront pour l’honneur de nos héros et figures.Directrice Afrique de TV5 Monde et visage bien connu des téléspectateurs la chaîne francophone, elle a été une icone de la télévision camerounaise.

Elle livre, entre autres activités, à travers une chronique, sa vision sur l’actualité de la semaine en Afrique, le dimanche, aux côtés de Jean- Baptiste Placa.
Avec un art de la mise en contexte, du recul et de la quête de sens, elle a fait une analyse sur le travail du collectif Mémoire 60 au Cameroun qui milite contre l’oubli des héros nationaux. Elle a, dans ce sillage, mis en exergue le combat que mène Essama Andre Blaise – activisme forcené pour certains – mais qui porte aux nues le déficit criard d’un travail de mémoire et la gloriole accordée aux anciens maîtres français.

Plutôt honorable ! Chaque fois qu’un intellectuel ou un journaliste africain, travaillant pour un média français, francophone ou occidental, analyse objectivement, en toute vérité, prend du recul et dit avec justesse les choses, il fait avancer mille causes. Car, plus rien ne nous empêche de nous détacher des chaînes, sinon notre servitude volontaire, nos quêtes de visas et bonnes grâces. L’art de se vendre et compromettre à peu de frais.

A la télévision camerounaise, Denise Epoté était un repère. Aujourd’hui, elle nous parle, avec talent et hauteur, de nos repères. Aux jeunes de suivre et aux politiques d’arrêter de suivre d’autres sirènes.

 

camernews

camernews