camernews-can

Comité national de préparation des CAN de football 2016 et 2019 : le décret de Paul Biya

Comité national de préparation des CAN de football 2016 et 2019 : le décret de Paul Biya

Avec le décret signé vendredi dernier, Paul Biya lance officiellement la préparation des CAN 2016 et 2019. Dans sa quintessence, il s’agit de la création d’un comité national de préparation et de son organisation globale.

 

camernews-can

camernews-can

Création, organisation et fonctionnement du Comité national de préparation des coupes
d’Afrique des Nations de football 2016 et 2019
Décret n°2014/389 du 03 octobre 2014
Le Président de la République, décrète
:
Chapitre I. Dispositions générales
Article 1
er
. – Le présent décret porte création, organisation et fonctionnement du Comité
national de préparation des coupes d’Afrique des Nations de football (CAN) 2016 et 2019, en
abrégé «
COMIP – CAN
» et ci-après désigné «
le Comité
».
Article 2. – Le Comité a pour mission de définir les orientations stratégiques et le plan
d’action à mettre en œuvre dans le cadre de la préparation de la CAN féminine 2016 et de la
CAN masculine 2019.
A ce titre, il est chargé
:
De la constitution d’un portefeuille de projets à réaliser dans le cadre de la préparation
des CAN 2016 et 2019
;
De l’élaboration d’un chronogramme détaillé des opérations à réaliser dans le cadre de
la préparation des CAN 2016 et 2019
;
De la coordination des actions des administrations et des partenaires privés dans le
cadre de la préparation des CAN 2016 et 2019
;
Du suivi de l’exécution des actions et des projets à réaliser dans le cadre de la
préparation des CAN 2016 et 2019
;
De la recherche des financements et des partenaires dans le cadre de l’exécution des
projets identifiés, en relation avec les administrations concernées
;
De toute autre mission à lui confiée par le président de la République, dans le cadre
des CAN 2016 et 2019
;
Article 3. – Le Comité est placé sous l’autorité du Premier ministre, chef du gouvernement.
Chapitre II. De l’organisation et du fonctionnement
Article 4. – (1) Le Comité comprend
:
Président
: le Premier ministre, chef du gouvernement,
Membres
:
Un représentant de la présidence de la République
;
Le secrétaire général des services du Premier ministre
;
Le ministre chargé des Sports
;
Le ministre chargé des Travaux publics
;
Le ministre chargé de l’urbanisation et de l’habitat
;
Le ministre chargé des domaines et des affaires foncières
;
Le ministre chargé des Transports
;
Le ministre chargé de l’eau et de l’énergie
;
Le ministre chargé des Télécommunications
;
Le ministre chargé du Tourisme et des loisirs
;
Le ministre chargé de l’Economie
;
Le ministre chargé des Marchés publics
;
1

Le ministre chargé de la Jeunesse
;
Le ministre chargé des Arts et de la Culture
;
Le ministre chargé de la Communication
;
Le ministre chargé de la Santé publique
;
Le ministre chargé de l’Administration territoriale
;
Le ministre chargé de la Défense
;
Le secrétaire d’Etat à la Défense, chargé de la gendarmerie
;
Le délégué à la Sûreté nationale
;
Le directeur général de la Recherche extérieure
;
Les délégués du gouvernement auprès des communautés urbaines de Yaoundé,
Douala, LImbé, Bafoussam et Garoua
;
Le président de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT)
;
Le président de la Chambre de Commerce, de l’Industrie, des Mines et de l’Artisanat
;
Le président de l’association des professionnels des établissements de crédit du
Cameroun (APECCAM)
;
Les présidents des organisations patronales
;
Deux représentants des associations des footballeurs désignés par leurs pairs
;
Quatre personnalités désignées par le président de la République.
(2) La composition du Comité est constatée par arrêté du Premier ministre.
Article 4 – (1) Le Comité se réunit en tant que de besoin et au moins une fois par trimestre sur
convocation de son président.
(2) Le président du Comité peut inviter toute autre personne physique ou morale à prendre
part aux réunions en raison de ses compétences ou de son expertise sur les points inscrits à
l’ordre du jour.
Article 5. – le Comité rend régulièrement compte au président de la République du
déroulement de ses travaux.
Article 6 – Pour l’accomplissement de ses missions, le Comité dispose d’un secrétariat
technique.
Article 7 – Le secrétariat technique est chargé
:
D’assurer le secrétariat des réunions du Comité
;
De préparer les dossiers soumis à l’examen du Comité
;
D’assurer le suivi de la mise en œuvre des résolutions du Comité
;
De collecter, centraliser et assurer l’archivage des documents de travail
;
De proposer au Comité toutes les mesures nécessaires à l’accomplissement de ses
missions.
Article 8. –
(1) Le secrétariat technique est placé sous l’autorité d’un secrétaire technique assisté d’un
adjoint, nommés par un arrêté du Premier ministre.
(2) L’organisation et les modalités de fonctionnement du secrétariat technique sont fixées par
un arrêté du Premier ministre.
Article 9. – Des commissions spécifiques peuvent, en tant que de besoin, être créées au sein
du Comité.
2