camernews-Le-Bir

Collaboration : le Bir aide l’armée Nigériane

Collaboration : le Bir aide l’armée Nigériane

Les unités spécialisées de l’opération Alpha ont aidé les Nigérians à repousser une offensive des insurgés.

Lundi 22 novembre 2015 est un jour mémorable dans la lutte contre Boko Haram. Pour la première fois, les armées camerounaise et nigériane ont combattu ensemble les membres de la secte. Alertés par leurs homologues camerounais que Boko Haram préparait une grande offensive sur Banki, l’armée nigériane a pu enrayé cette attaque. En fin d’après-midi, le groupement des opérations aériennes de l’opération Alpha du Bir a fait décoller ses drones. Les capteurs en question ont survolé la ville de Kumtché, la place forte de Boko Haram. Les opérateurs camerounais ont repéré les signes avantcoureurs d’une offensive majeure.

Ils ont minutieusement observé les mouvements de la secte et de ses commandants. Ils en ont déduit que l’attaque aurait lieu en début de soirée. Leurs prévisions se sont effectivement réalisées. Au plus fort des combats, la collaboration entre les deux armées ne s’est pas arrêtée. Le Goacamer.be, sollicité par l’armée nigériane, lui a donné les coordonnées de pickups chargées de combattants et de camions des insurgés. Il ne restait plus qu’à l’artillerie nigériane de neutraliser ces cibles. Un militaire camerounais s’est félicité de cette collaboration opérationnelle de ces deux armées qui s’entendent parfaitement. Il regrette toutefois que cette entente ne se propage pas jusqu’au niveau des dirigeants de ces deux pays.

Le froid entre Yaoundé et Lagos n’est un secret pour personne. Les conséquences de ces raideurs sont telles que les deux armées ne parviennent pas à mener à leur terme beaucoup de leurs offensives. De nombreuses fois, alors que des militaires de l’un ou l’autre pays les avaient mis en déroute, les terroristes s’en sont enfuis pour se réfugier d’un côté ou d’un un autre de la frontière avec pour conséquence l’arrêt de ladite poursuite.

Pourtant, les deux armées n’arrêtent pas de monter en puissance. L’on a appris par ailleurs que l’opération Alpha a acquis ces derniers jours un avion de surveillance. Il est arrivé au Cameroun où des techniciens parachèvent son équipement. Il devrait entrer en action ces prochains jours pour renforcer le Goa.

 

camernews-Le-Bir

camernews-Le-Bir