Video source missing

Coco Bertin et Martin Luther, deux non-voyants au service de la nation

Coco Bertin et Martin Luther, deux non-voyants au service de la nation

Munis seulement d´une modeste prime d´installation de 61.500fca chacun, reçue à la fin de leur formation à Buea, Coco Bertin et Martin Luther, deux non-voyants camerounais ont su surmonter leur handicap physique pour se mettre au service de toute une nation en créant un complexe socio-éducatif constitué de 16 antennes disséminées sur l´ensemble du triangle national.

Situé au quartier Ekié à Yaoundé, l´œuvre de ces deux jeunes entrepreneurs camerounais est visible á travers l´imposant édifice qui fait office de siège du club des jeunes aveugles réhabilités du Cameroun, CJARC, qui fut inauguré par la première dame camerounaise, Chantal Biya, le 30 décembre 2013. A cela s´ajoute l´école bilingue Louis Braille qui, avec ses 8 salles de classes, compte près de 182 élèves dont 35 mal voyants, des handicapés moteur, ceux souffrant de troubles de langage et d´autres sans aucun problème physique.

A leur sortie en 1986, Coco Bertin et Martin Luther reçoivent chacun 61.500fca comme prime d´installation. Au lieu de céder à la facilité en se livrant à la mendicité dans la rue, ils décident de se prendre en charge eux-mêmes parce qu´ils estiment que perdre la vue ne signifie pas manquer d´esprit d´entreprise.

 

 

Leur belle épopée  commence au quartier Carrière à Yaoundé où, ils vont associer un menuisier du quartier à une petite activité commerciale. Ce dernier montait des cadres de chaise alors que Coco Bertin et Martin Luther achetaient les fils nylon pour finaliser ces chaises. Ils consacraient les journées du mardi et jeudi à faire de la  promotion dans les médias,du lobbyisme auprès des amis et des institutions.

 

Puis, c´est la véranda d´une délégation départementale qui les accueille sur un modeste espace de 40m2, puis donnera plus tard naissance au CJARC .  Ni la pluie, ni le soleil ne les traitait pas moins rudement que les autres personnes », raconte Coco Bertin dans cette vidéo qui invite les uns et les autres á leur venir en aide afin de continuer leur œuvre de mission publique. Un exemple à suivre.

 

camernews-Coco-bertin2

camernews-Coco-bertin2