CMR – SL : André Onana (presque) parfait

CMR – SL : André Onana (presque) parfait

Après le match nul concédé à l’aller (0-0), le gardien des Lionceaux du Cameroun était conscient de l’importante mission qui allait être la sienne face à la Sierra Léone : ne pas encaisser de but. « Quand on est un gardien de but, c’est l’objectif qu’on se fixe avant chaque match que nous sommes appelés à livrer », a-t-il indiqué avec conviction, un jour avant ce match retour du second tour des éliminatoires de la CAN U23 de décembre au Sénégal.

Il aurait pu remplir cette mission. Mais il y a eu ce penalty « discutable » que l’arbitre a accordé aux Leone Stars à la dernière minute du temps additionnel.

Face au buteur sierra-léonais, Tarawellie, le portier camerounais a fait la moitié du travail en repoussant le penalty de l’attaquant sierra-léonais qui lançait ensuite le pied pour finalement égaliser (1-1, 90e+3). Il s’en est fallu de peu pour que cette balle ne rentre pas dans les filets camerounais. Un but qui a gâché toute la belle performance du jeune gardien de l’Ajax Amsterdam. En effet, il a fallu dix minutes aux Sierra-léonais pour obliger André Onana à sortir ses griffes. Le gardien de la sélection U23 camerounaise s’illustrait d’abord en allant capter dans les airs une frappe de Sorie (34e). Cinq minutes plus tard, le jeune joueur sorti du moule de la Fundesport du goaléador camerounais Samuel Eto’o remettait ça.

Sur un coup franc, Bangura montait dans les airs et envoyait un puissant coup de tête. Le cuir est presque sur la ligne du but, quand André Onana se lance pour repousser la balle des deux mains (39e). Après la pause, les attaquants sierra-léonais remettaient le pied dans la surface camerounaise grâce notamme à Kwane qui obligeait l’ancien barcelonais à se détendre pour sauver son camp à deux reprises (52e et 54e), alors que sur le banc des visiteurs l’on s’était presque mis à jubiler. A la 66e, c’est sur une balle de Takawallie que le jeune portier de l’Ajax Amsterdam s’illustrait encore en allant capter le cuire dans les airs. Il a fallu que l’arbitre siffle un penalty pour que le portier camerounais soit battu, après une prestation presque parfaite.

 

camernews-andre

camernews-andre