camernews-milla

CMR-RDC : Milla, Kaham, Manga-Onguené refont le match

CMR-RDC : Milla, Kaham, Manga-Onguené refont le match

Tous présents en spectateurs dans les travées du Stade omnisports Ahmadou Ahidjo de Yaoundé mercredi lors de la rencontre amicale Cameroun-RD Congo (1-1), les trois anciens Lions indomptables ont chacun fait une brève analyse du match. Si Michel Kaham et Jean Manga Onguené relativisent le nul des Lions en ceci qu’il n’était qu’un match d’exhibition et partant de rodage des effectifs, Roger Milla lui rame à contre courant.

Le joueur africain du siècle dernier ne trouve pas d’excuse à ses jeunes compatriotes de la sélection qui selon lui, auraient dû mettre plus de punch et d’entrain pour remporter ce match, tant le défi à relever face à la Côte d’Ivoire, le Mali et la Guinée est de taille.

Roger Milla, ambassadeur itinérant : « Ces joueurs m’inquiète »

Les joueurs se devaient de mettre du leur pour réussir ce match. Pour moi, il n’y a pas d’excuse parce que c’est un match amical. Un match amical rentre dans le palmarès d’une sélection. Voir les joueurs jouer ainsi nous inquiète. Moi personnellement je suis inquiet. Il va falloir que cette équipe soit plus solide parce que ça ne sera pas facile contre les équipes telles que le Mali, la Guinée et la Côte d’Ivoire. Nos Lions doivent s’accrocher pour faire de bons résultats à la CAN.

JPEG - 77.3 ko

Manga Onguené, Directeur technique national : « C’est un match de préparation »

C’est un match de préparation, c’est un match qui permet à l’équipe de rechercher la cohésion. D’autre part, il faut faire attention. Les joueurs ne peuvent pas s’engager à 100%. Ils ont peur de se faire mal à quelques jours du coup d’envoi de la compétition. Le problème ici, c’est travailler la cohésion de l’équipe, puis créer une ambiance favorable aux bons résultats. Je crois que le fait d’avoir pris ce but va nous servir de leçon dans la prochaine sortie. Il va également falloir faire attention avec notre banc de touche qui doit également être bien fourni. L’équipe doit aller le plus loin possible. c’est une équipe qui est en plein rajeunissement. Elle a besoin du soutien populaire. Elle nous a rassuré en se qualifiant, il reste qu’elle confirme ce qu’elle a fait.

JPEG - 74.7 ko

Michel Kaham, vice président du Comité de normalisation : « Ce n’était pas l’équipe-type »

C’était un match d’évaluation, il faut le prendre comme tel, et pas plus. Je pense que l’équipe a été tournée, chamboulée, il y a eu de nouveaux joueurs. L’entraineur a voulu voir, peut-être pas l’équipe toute entière mais, des individualités qu’il a introduites aujourd’hui. Pour certains, je peux dire que Franck Etoundi qui a joué en première mi-temps nous a donné satisfaction. C’était la première fois qu’il mette beaucoup de temps sur une pelouse avec les Lions. On a vu qu’il peut apporter quelque chose. Je pense que l’entraineur en tirera des conséquences. Dans l’ensemble, je pense que le score de 1-1 reflète vraiment la physionomie du match. Je n’ai aucune crainte sachant que l’équipe-type n’était pas en place. On a fait beaucoup de remplacements, et il faut penser que les jeunes qui sont là vont avoir le temps de constituer l’équipe-type pour la CAN.

 

camernews-milla

camernews-milla