Cinéma: Le film camerounais « WAKA » diffusé dans le monde entier

La réalisatrice Françoise Ellong en séjour au Cameroun est l’invitée de l’émission Tam-Tam Weekend diffusée sur la télévision nationale dimanche 24 janvier 2016, aux cotés des chanteuses Coco Mbassi et Sissy Dipoko.

Patricia Bakalak, Bruno Henry et Alain Bomo Bomo sont les têtes d’affiche du film WAKA réalisé parFrançoise Ellong. Le film sorti en 2014 a déjà remporté de nombreux prix tels que le prix de la meilleure réalisation au Mashariki African Festival à Kigali au Rwanda, le prix spécial du jury respectivement au 17è festival du cinéma africain de Khouribga au Maroc, au Dikalo Award d’encouragement, première œuvre de long métrage de la 11è édition du Festival international du film panafricain de Cannes et une mention spéciale du Jury Jeune à la 14è édition du festival Lumières d’Afrique à Besançon en France.

WAKA c’est l’histoire d’une mère prête à tout pour subvenir aux besoins de don enfant. Mère le jour et prostituée la nuit, elle fait tout pour que son petit garçon ne manque de rien. Au Cameroun, les prostituées sont vulgairement appelées «waka», d’où le titre du film tourné dans la ville de Douala avec des acteurs camerounais.

Le film a récemment été diffusé sur A+, une chaîne du bouquet Canal+, les 4, 5, 6 et 9 janvier 2016. Une diffusion qui a été favorablement accueillie par les téléspectateurs qui n’ont pas hésité à jeter des fleurs à la réalisatrice et aux acteurs par le biais des réseaux sociaux. Le film sera bientôt commercialisé en DVD.

Francoise Ellong est une Camerounaise de 28 ans qui est allée s’installer en France à l’âge de 11ans. En 2002, elle participe au concours du jeune écrivain francophone, et au bout de quelques années, elle est redirigée vers le scénario. En 2006 elle fait ses premiers essais en tant que scénariste, mais également réalisatrice.