CIMEC 2015: Des radios numériques Hytera dans le stand de CFAO Technologies

Le groupe CFAO (Compagnie française de l’Afrique occidentale) fait partie de ceux qui visiblement, marquent de manière positive les milliers de visiteurs qui défilent depuis ce mercredi 27 mai 2015 au CIMEC (Conférence internationale et exposition sur les mines au Cameroun) de Yaoundé.

Pour en savoir plus, nous avons posé quelques questions à Monsieur SCAILLEAU de CFAO Technologies.

Bonjour M. Scailleau. Pouvez-vous présenter votre entreprise et nous en dire plus sur votre choix en tant qu’entreprise de participer au CIMEC 2015 ?

Nous sommes la société CFAO Technologie, qui fait partie du groupe CFAO, lui-même faisant partie du groupe Toyota depuis 03 ans. Nous sommes présents sur ce salon avec un de nos partenaires qui s’appelle Itera, société chinoise, numéro 2 mondial au niveau de la radio numérique. On expose aujourd’hui des produits de communication radio numériques destinés notamment au secteur minier. Ce sont des produits, comme vous pouvez le voir, qui peuvent résister à la poussière, à l’eau, au feu. Ils sont très robustes.

Nous sommes au CIMEC également parce que dans le domaine du minier il y a pas mal de sociétés chinoises qui sont en train de s’implanter. Itera étant chinois, il y a moyen de créer des synergies avec ces sociétés-là qui viennent d’avoir leurs licences. Donc c’est aussi d’un point de vue business qu’on est présent sur ce salon. Et puis étant donné qu’on est au début de l’aventure, les licences viennent d’être attribuées, donc il y a un marché pendant les cinq à dix prochaines années.

On estime qu’on est bien placé pour équiper les sociétés de la place dans le domaine du minier pour la radio communication numérique sachant que en plus du domaine de la voix dans la radio aujourd’hui, vous avez un GPS ; les radios ont toutes un GPS embarqué. Vous pouvez localiser en temps réel les agents qui sont équipés de radios. Ça c’est de la valeur ajoutée que nous pouvons apporter sur les systèmes en place. Et puis on pense que les miniers ont ce besoin.

Arrêtons-nous un instant sur la résistance au feu de vos radios numériques. Quelle température supportent-elles exactement ?

La résistance au feu de nos radio vont par exemple jusqu’à supporter des températures de plus de 200°. Ce sont des radios aux standards IP67. C’est très haut au niveau normes de sécurités internationales. Donc c’est parfaitement adapté aux contraintes en place au niveau de feu, aussi bien que de l’eau ou la poussière. Au niveau du minier il y a beaucoup de poussières, l’indice IP67 est vraiment spécifique à la poussière, donc les radios sont adaptées à ces contraintes.

Existe-t-il déjà, au niveau du Cameroun, des clients qui utilisent au quotidien vos solutions,notamment les radios numériques ?

Dans le domaine de la radio communication en général, oui. Dans le domaine des pétroliers par exemple, dans le domaine de la sécurité, on a des systèmes qui ont été installés, de différents constructeurs et effectivement on a aujourd’hui une spécialisation des effectifs sur place dans le domaine du numérique pour répondre à ce besoin.

La preuve par l’exemple

Petits détails et non des moindres, ce jeudi 28 mai 2015 et même demain, dernier jour du CIMEC, les visiteurs pourront continuer d’apprécier sur le stand de CFAO Technologies les radios de communication numériques susmentionnées. Il y en a plusieurs modèles, dont deux qui sont immergés à tour de rôle à intervalles de temps régulier dans 10 litres d’eau et sorti de temps en temps pour communiquer ; mais l’une des attractions du stand de CFAO Technologies, c’est bien pour les amoureux des salles obscures, de voir le modèle de radio numérique utilisée par les acteurs du film américain à succès « Fast and Furious », dont certaines séquences sont diffusés sur un écran plat dans le stand.