camernews-Facebook-pour-pauvres

CHRONIQUE DE NKONGSAMBA FM: VOUS AVEZ DIT  » QUE FAITES-VOUS ENCORE QUOI AU PAYS?

CHRONIQUE DE NKONGSAMBA FM: VOUS AVEZ DIT  » QUE FAITES-VOUS ENCORE QUOI AU PAYS?

A entendre ou à lire les frères et soeurs de la diaspora, c’est à peine s’ils ne se demandent pas – quand ils ne vous jettent directement à la figure  » je ne sais même pas ce que vous faites encore dans votre pays- là » .

En d’autres termes, ils reprochent à ceux et celles qui sont restés au pays d’être …restés, de ne pas les suivre là où ils sont, de ne pas faire comme eux.

N’allez surtout pas leur demander « en fait que faites-vous là-bas »?. Ils vous traiteront de tous les noms d’oiseaux assorti d’une menace d’interruption du de plus en plus hypothétique et aléatoire western union. En fait pourquoi s’empressent-ils de vous demander ce que vous faites au pays, sans être capable de vous dire en retour ce que eux-mêmes font là-bas ? Allez donc savoir.

Qu’importe ce qu’ils font ou ne font pas. Ils ne sont plus au Cameroun, et par ce seul fait, Ils ont réussi leur vie. Ils vous disent c’est votre problème Si vous vous contentez de manger une fois par jour. Eux là-bas ils mangent 3 fois par jour et pas vos foutus kondre, kwakoukou ou bongotchobi. Eux ils mangent macdo. Ils vous souligneront que ca vous regarde si n’avez pas de boulot au pays. Eux là-bas ils font TOUT. Ils diront que là-bas ils peuvent aligner 5 DEA en un an et tant pis pour ceux qui au pays n’arrivent pas à faire valider leur unique Master pendant 5 ans. Ils soutiennent que là-bas  ils prennent le métro alors qu’au pays on se contente du ben skin et de son…pavillon.

Les frères et soeurs de la diaspora disent  » détester » ou « oublier » le Cameroun. Et Curieusement, ils sont les champions donneurs de leçons de patriotisme. Ils disent ne pas comprendre pourquoi et comment ceux et celles restés au pays ne descendent pas dans la rue pour contester le gouvernement de Paul Biya à qui ils attribuent 200 % de leur échec personnel.

Dans les familles, de loin ils veulent tout décider car ils sont sortis du pays et connaissent tout mieux que ceux qui sont restés. Mettez en cause leur avis ou ne sollicitez pas leur point de vue sur tout ce qui se passe au sein de la famille ou du quartier. Vous connaissez la sanction implacable. Plus de western union.

Surtout ne commettez pas l’irréparable en leur demandant  » Vous rentrez quand?

Vous avez dit vous faites quoi encore au pays ? Vous mêmes, vous faites même quoi là bas?

 

camernews-Facebook-pour-pauvres

camernews-Facebook-pour-pauvres