Chine : recruté a coups de millions de Yuan, Christian Bassogog cherche toujours un premier but

Six jours après la défaite concédée sur les installations de Tianjin Quanjian (1-0), Christian Bassogog et son club, Henan Jianye ont encore cédé des points à Beijing Guoan (0-1). Le troisième match consécutif du Camerounais, toujours à la recherche de son premier but en championnat. Comme Yves Ekwalla et Xinjiang Tianshan. Les jours se suivent et se ressemblent pour Christian Bassogog. Transféré à Henan Jianye après une belle Coupe d’Afrique des nations (CAN) soldée par un sacre, deux récompenses en tant qu’Homme de match, et un titre de meilleur joueur de la compétition qui s’est achevée le 05 février à Libreville au Gabon, l’ailier camerounais de 21 ans est plongé dans une galère inquiétante. Annoncé en Chine comme le futur « Messie ou Messi » de son club, le Lion Indomptable peine toujours à imposer ses marques. Déjà trois titularisations, et toujours aucune réalisation à son actif.

A l’image de sa recrue camerounaise, Henan Jianye demeure à la recherche de sa première victoire en championnat cette saison. Sur une série de deux nuls et une défaite, Christian Bassogog et ses coéquipiers ont essuyé une autre contreperformance sur la pelouse de Beijing Guoan (0-1) ce week-end, à l’occasion de la quatrième journée du championnat de D1 de Chine. Parfois égoïste, l’international camerounais a souvent pêché dans le dernier geste, tantôt en essayant un drible de trop, tantôt en se montrant long à la détente. Rien qui ait convaincu son entraîneur à le garder sur le terrain. Il est remplacé à la 75e. Son club perd des points et descend à la 13e place du classement, avec ses 2 points.

Hebei tombe sans Mbia

A Hebei, Stéphane Mbia n’a pas fait partie de l’effectif qui a accueilli Shanghai Shenhua samedi (4-2). Le milieu de terrain camerounais n’a déjà été utilisé qu’une seule fois cette saison, le 1er avril lors de la réception de Guizhou Zhicheng (1-0). En China League One, le championnat de deuxième division, Yves Ekwalla poursuit son difficile périple avec Xinjiang Tianshan, battu sur la pelouse de Shanghai Shenxin (2-1). Privé de plusieurs joueurs importants, l’attaquant camerounais a été aligné en défense. Et comme il pouvait l’imaginer, la soirée a été longue et difficile même s’il a été un bon soldat. Son club totalise trois défaites et un nul.

Arthur Wandji ( Sports – Football )