camernews-china

China Unicom, Telefonica et Camtel déploieront un câble à fibre optique entre le Brésil et le Cameroun

China Unicom, Telefonica et Camtel déploieront un câble à fibre optique entre le Brésil et le Cameroun

Lu Yimin, le PDG de China United Telecommunications Corp (China Unicom), filiale spécialisée dans la téléphonie mobile de l’opérateur historique des télécoms chinois, China Telecom, est arrivé au Cameroun le 13 octobre 2015. Ce 14 octobre, apprend-on de sources autorisées, il signera avec Camtel, l’opérateur historique des télécoms au Cameroun, une convention de partenariat pour le déploiement d’un câble sous-marin à fibre optique entre Kribi, dans le Sud du Cameroun, et Fortaleza, au Brésil.

A Fortaleza, le point d’atterrissement de ce câble sous-marin de 5900 Km, qui est présenté comme étant le tout premier à relier l’Afrique à l’Amérique du Sud, sera construit par le groupe télécoms espagnol Telefoncia. Jusqu’en 2012, cette multinationale espagnole présente au Brésil détenait 10% des actifs dans China Unicom.

Mais, dans le cadre d’une stratégie visant à se séparer de ses actifs non stratégiques pour mieux se concentrer sur le marché émergent du Brésil, Telefonica a dû céder 5% et 2,5% de ces actifs dans le mastodonte chinois du mobile, respectivement en 2012 et novembre 2014.

Le câble sous-marin que déploieront les trois opérateurs sus-mentionnés représente, apprend-on, un investissement total de 278 milliards de francs Cfa. Il deviendra alors la 5ème infrastructure télécoms de ce type à atterrir sur le territoire camerounais. Ce, après le SAT3, déployé par un consortium dans lequel l’Etat camerounais avait pris des actifs ; le WACS, déployé par le groupe MTN ; le NCSCS, qui relie le Cameroun au Nigéria : et ACE, déployé par le groupe Orange et dont le processus de construction du point d’atterrissement à Kribi est en cours.

camernews-china

camernews-china