Chantal Roger Tuilé sème la panique

Connu pour sa verve habituelle, Chantal Roger Tuilé ne rate jamais l´occasion de faire des révélations lorsque l´occasion lui est donnée de s´exprimer. Celles faites dans sa dernière sortie médiatique, ne sont pas loin d´un véritable tsunami qui fera probablement perdre le sommeil même au camerounais moyen.

En roue libre, le candidat malheureux á la tête de la mairie de Yaoundé 6, n´a pas fait dans la langue de bois lorsqu´il aborde certains sujets comme le couple présidentiel, l´Opération Epervier, la succession de président Biya , l´incompétence de ses ministres , et bien d´autres sujets encore.

Indubitablement, ses propos ne manqueront pas cette fois-ci encore de faire des gorges chaudes au sein de l´opinion au cours de la semaine qui commence. Morceaux choisis ….
D´entrée de jeu, Chantal Roger Tuilé rassure » il n’y aura aucun sujet tabou. C’est volontiers que j’accepte de me prêter au jeu ».

De ses supposées relations avec madame Chantal Biya et de leur enfance commune à l´est-Cameroun, l´homme tranche sec : »Entre Chantal Biya et l’Est c’est le divorce… En tant que fille de cette partie du pays, je ne vois pas beaucoup ce qu’elle a fait. Je le dis d’ailleurs clairement dans l’avant-dernier numéro de mon journal. Chantal Biya n’a rien fait pour l’Est. A l’heure où nous sommes, entre l’Est et elle le divorce est consommé… »

Parmi les facteurs qui justifient l´incompétence des ministres et du chef de l´Etat, le transfuge du RDPC met en évidence leur ignorance des Tics (technologie de l´information et de la communication)  et leur âge très avancé.

Exemple à l´appui, il explique l´ignorance des Tics á travers une anecdote vécue dans le bureau du ministre Bello Bouba Maigari. A l´issue du visionnage d´un DVD dans le bureau de ce dernier qui l´avait appelé en consultation, il estime qu’ » aucun ministre, le président Biya y compris, n’avait un stylo ni un bout de papier devant lui… lors d´une visite aux Etats-Unis.

Plus grave encore, aucun membre de la délégation Camerounaise n’avait moins de 75 ans, alors que de l’autre côté il y avait des jeunes gens de 35 ans. Et à moi de lui (au ministre Bello) dire qu’aucun homme d’affaires américain sérieux ne peut signer des contrats avec quelqu’un âgé de 82 ans, puisqu’il sait pertinemment que dans cinq ans, celui-ci a toutes les chances de ne plus être vivant ».

Et de se demander alors  » s´il est normal que seuls 09 ministres et leurs assimilés sachent utiliser un ordinateur  » alors que « nous sommes dans un système où le monde a les yeux rivés vers les Tics? ».

Selon Chantal Roger Tuilé,  » l´opération Epervier « est une épuration politique »; son constat est que « certains ont remboursé et restent toujours en prison, Mendo Ze a remboursé 3 milliards nous dit-on, il n’a jamais été inquiété. Olanguena m’a-t-on dit aurait lui-même tout remboursé mais serait toujours en prison. C’est une opération à plusieurs vitesses. Pourquoi arrête-t-on certains et pourquoi pas d’autres? ».

Le chef de L`Etat en prend encore pour son grade

Qualifiant le message du chef de l´Etat á la nation le 31 décembre 2013 « de discours de démission, d´un aveu d’échec constant et permanent », il pense que « c’est le principe définitif de quelqu’un qui sait qu’il est arrivé en fin de parcours ».

Plus encore, en 32 ans de règne, Mr. Biya s’est compromis avec plusieurs alliances officielles et officieuses… les lobbies rose-croix et franc-maçon qui se livrent à des espèces de jeux de chaise musicale. Hier c’étaient les rose-croix, aujourd’hui ce sont les francs-maçons. On reparle du retour des rose-croix. Ce sont les probables raisons du report… il y’a aussi la situation qui prévaut chez notre voisin Centrafricain ».

Après avoir bien observé le président Paul Biya, Chantal Roger Tuilé soutient qu´ »Il (Paul Biya) ne marche plus bien. « Je l’ai vu de très prés le 20 mai au palais », ajoute-t-il.
Parlant la vacance du pouvoir, le journaliste Chantal Roger Tuilé fait des révélations fracassantes sur ce que pensent certains éléments de la « grande muette » de certaines hautes personnalités de la république, des révélations á faire perdre le sommeil aux concernés:

« Si Paul Biya disparaît aujourd’hui, certains militaires que nous avons interrogés, ont affirmé à visages découverts qu’il n’y aura pas de vacance du pouvoir. S’agissant de Mr. Cavaye (Président de l’assemblée nationale) qui habite le quartier général, ils ont affirmé qu’ils se mettront de l’autre côté avec un mégaphone, en lui demandant de se rendre lui-même pour qu’ils ne gaspillent pas inutilement le carburant.

Pour ce qui est de Mr. Niat Njifenji Marcel, Président du sénat, ils ont avoué qu’ils le tueront sans aucune autre forme de procès. Figurez-vous qu’en cas de vacance, la loi l’autorise à modifier l’équipe gouvernementale. Que se passera t-il par exemple, s’il nomme un ministre des finances de sa famille, un ministre de la défense de sa famille. Hé bien! C’est le candidat que Mr. Niat aura choisi qui passera.

La même loi dit que l’intérim devra durer 3 mois, et que le processus peut être stoppé en cas de péril sécuritaire. Il faut que les Camerounais sachent que Paul Biya ne peut pas être éternellement fort, éternellement intelligent et éternellement en santé comme le prétendent ses nombreux courtisans ».

« paradoxe du pays organisateur »

Originaire de l´Est – Cameroun comme la première dame, l´ancien « Rdpéciste » déplore le fait  que « l’année dernière au Cameroun, on a construit 75 salles de classe dans l’une des régions les plus scolarisées de la république. Je veux parler de l’Ouest. A l’Est dont je suis natif, il y’a eu zéro salle de classe ».

Triste et sérieux, le candidat de l`UFP fait retenir que, «  et ce n’est pas pour rire, qu’au lycée de Yokadouma il y’a eu 25 filles enceintes. Convenez avec moi qu’il y’a dépravation. Je dirais même fissuration du tissu social ».

camernews-Chantal-Roger-Tuile

camernews-Chantal-Roger-Tuile