Cfao Equipement cède une partie de ses activités au Cameroun à la société CAMI

Le 5 novembre 2015, la filiale camerounaise de Cfao Equipement a officialisée auprès d’un notaire de la ville de Douala, la capitale économique du pays, la cession de son fonds de commerce à la Cameroon Motors Industries (CAMI), a-t-on appris dans une annonce légale publiée le 18 novembre 2015.

Grâce à cette transaction, apprend-on, Cfao Equipement se désengage de ses «branches d’activité vente composées de véhicules légers (Peugeot, Citroën, Isuzu Greatwall), les pièces de rechange et les services après-vente», lesquelles activités incombent désormais à CAMI, un concessionnaire automobile partenaire de la firme Toyota dans le pays. Cette cession de fonds de commerce est consécutive au changement de dénomination de Cfao Equipement au Cameroun.

En effet, suite à une décision de son conseil d’administration rendue publique en octobre 2015, Cfao Equipement opèrera désormais au Cameroun sous l’appellation Loxea, suite à la reprise des branches d’activités «vente d’engins (engins BTP, engins miniers, engins agricoles), pièces de rechange, des ascenseurs (Otis), de l’eau (Culligan) et services après-vente» de ce représentant Avis, qui est par ailleurs l’un des plus grands opérateurs de la location longue durée de véhicules en Afrique.