camernews-societe

C’EST VOTRE HISTOIRE…ET VOUS DEVEZ LA CONNAITRE

C’EST VOTRE HISTOIRE…ET VOUS DEVEZ LA CONNAITRE

C’EST VOTRE HISTOIRE…ET VOUS DEVEZ LA CONNAITRECOLONEL THEONESTE BAGOSORALE MILITAIRE RWANDAIS REFUGIÉ AU CAMEROUN QUI FUT LE PÈRE DU GÉNOCIDE DE 1994
Théoneste Bagosora, né le 16 août 1941 dans la commune de Giciye de la préfecture de Gisenyi au Rwanda, est un officier des Forces armées rwandaises.

À la victoire du FPR de Paul KAGAME en juillet 1994, le colonel Bagosora prend la fuite avec sa famille. Il est arrêté le 9 mars 1996 au Cameroun et transféré à Arusha en Tanzanie le 23 janvier 1997.

Il est alors poursuivi pour génocide, entente en vue de commettre le génocide, complicité de génocide, incitation publique et directe à commettre le génocide, crimes contre l’humanité, et violations de l’art. 3 commun aux Conventions de Genève et de son second Protocole additionnel.

Le procès de Bagosora est joint à celui de trois autres officiers des Forces armées rwandaises (FAR) dans le « procès des militaires » : Gratien Kabiligi, Aloys Ntabakuze et Anatole Nsengiyumva.

Le 18 décembre 2008, le colonel Bagosora est condamné à la prison à perpétuité pour les meurtres :

• du Premier ministre Agathe Uwilingiyimana,
• du Président de la Cour constitutionnelle Joseph Kavaruganda,
• du ministre de l’Agriculture Frédéric Nzamurambaho,
• du ministre du Travail Landoald Ndasingwa,
• du ministre de l’Information Faustin Rucogoza,
• du directeur de la banque rwandaise du développement Augustin Maharangari,
• de dix casques bleus belges, d’Alphonse Kabiligi,
• de même que des crimes commis à divers barrages routiers dans la région de Kigali,
• ainsi que des meurtres ciblés perpétrés le 7 avril au matin dans la ville de Gisenyi.

SOURCE WIKIPEDIA

camernews-societe

camernews-societe