Ces gouverneurs originaires du Centre que Paul Biya n’arrive pas à mettre à la retraite

Alors qu’ils ont dépassé la limite d’âge, les gouverneurs Joseph Beti Assomo, Jules Marcellin Njaga et Bernard Okalia Bilaï, tous originaires de la Région du Centre, n’ont pas été appelés à faire valoir leur droit à la retraite.

Ils sont ce que d’aucuns appelleraient des « retraités de confiance », mais ils ont officiellement dépassé la limite d’âge. Par conséquent, les gouverneurs Joseph Beti Assomo, Jules Marcellin Njaga et Bernard Okalia Bilaï, tous originaires de la Région du Centre, jettent un sombre éclairage sur la gouvernance territoriale au Cameroun.

Selon des informations compilées par le bihebdomadaire Ouest Littoral en kiosque ce jeudi 2 juillet, le président Paul Biya dans ses nominations dans la territoriale, ne se contente pas de donner la part du lion aux régions du Centre et du Sud. Il maintient encore en fonction trois de ces gouverneurs, qui ont la double particularité d’être originaires de la Région du Centre et largement au-dessus de la limite d’âge.

Selon un tableau dressé par le journal, 3 gouverneurs sur les 10 que compte actuellement le Cameroun sont originaires du Centre, contre deux pour le Sud, et un respectivement pour l’Adamaoua, l’Extrême-nord, le Nord-ouest, le Sud-ouest, et l’Ouest.

Jules Marcellin Ndjaga, né le 22 mai 1956, et donc âgé de 59 ans, est toujours Gouverneur de la Région du Sud. Bernard Okalia Bilaï, né le 20 décembre 1957, soit 58 ans d’âge, reste en poste comme Gouverneur de la Région du Sud-ouest.

Quant à Joseph Beti Assomo, né le 17 août 1959, et donc âgé de 56 ans, il est non seulement encore en poste comme Gouverneur de la Région du Littoral, mais il semble que le chef de l’Etat ait d’autres projets pour lui. À en croire le bihebdomadaire, Joseph Beti Assomo est vu par certains dans le sérail comme entant dans un prochain gouvernement.