camernews-celestine

Célestine Ketcha Courtes révèle comment elle a sauvé Panthère sportive du NDÉ de la mort

Célestine Ketcha Courtes révèle comment elle a sauvé Panthère sportive du NDÉ  de la mort

La Maire de Bangangté et présidente d’honneur du club jure de ne plus se tenir loin de cette équipe reléguée en deuxième division au terme de la saison 2015-2016.

«J’ai beaucoup regretté de m’être endormie l’année dernière. L’année dernière j’ai décidé de ne plus aller au stade. J’ai apporté mon soutien financier. Les chiffres, les comptes de Panthère sont là pour le dire. J’ai apporté mon soutien financier, mais sans m’impliquer. Parce qu’on m’avait dit: «chaque fois qu’on voit la tête de madame la Maire, en cherchant à tirer sur elle on tire sur «Nzui Manto». Alors moi je me suis mise à l’écart, mais malheureusement Panthère est descendue. C’est dommage, c’est regrettable». C’est en ces termes que Célestine Ketcha Courtes a fait son mea culpa sur Radio Balafon le matin du 4 janvier 2017.

La Maire de Bangangté, par ailleurs présidente d’honneur de Panthère sportive du NDÉ, pense que si elle avait toujours été active aux côtés de la précédente équipe dirigeante de l’équipe phare du Département aux trois lettres, elle n’aurait pas été reléguée en division inférieure.

L’ex-patronne de l’équipe a retenu la leçon et promet désormais de s’impliquer. «Tout ce que je peux vous dire c’est que j’ai pris l’engagement d’accompagner l’équipe dirigeante  actuelle en tant que Maire, administrateur, présidente d’honneur, maman».  Elle ne veut plus que  son équipe chérie revive le cauchemar qu’elle vient de connaître.

Célestine Ketcha Courtes rapporte que l’équipe était en train de disparaître lorsqu’elle est intervenue. «J’étais à Paris quand j’ai appris que Panthère n’était pas en état de jouer cette saison. J’ai fait tout ce que je pouvais pour qu’il y ait un coach pour commencer les recrutements ».

Elle explique qu’il fallait au plus vite entamer la préparation de la saison de football dont le début est prévu le 21 janvier 2017. Madame la Maire remercie au passage son mari qui «a financé le transport de plusieurs jeunes» vers la ville de Bangangté pour pallier l’indisponibilité de son épouse.

Évoquant équipe dirigeante, Célestine Ketcha Courtes fait valoir que la nouvelle présidente du conseil d’administration, Chantal Lewat, est une «femme à poigne, une femme engagée qu’on ne peut pas influencer». Des atouts qui font croire au magistrat municipal qu’elle va relever Panthère sportive du NDÉ.

camernews-celestine

camernews-celestine