camernews-Vincent-Sosthene-Fouda

CÉLÉBRONS PÂQUES EN IMPLORANT LA PAIX LES YEUX RIVÉS SUR NOS FRÈRES DU KENYA

CÉLÉBRONS PÂQUES EN IMPLORANT LA PAIX LES YEUX RIVÉS SUR NOS FRÈRES DU KENYA

Chers compatriotes, peuple de croyants, c’est pâques pour les chrétiens. Je voudrais vous souhaiter, à tous et à chacun, à toutes les familles une belle fête de la Résurrection du Christ.Nous assistons depuis le début de l’année à de grands drames : ici au Cameroun, mais aussi autour de nous, la République de Centre-Afrique, une partie du Nigéria, la Lybie etHIER le Kenya avec ces 150 étudiants tombés au moment où nous nous attendions le moins.

Nous nous préoccupons de la situation en Terre Sainte, de celle des chrétiens d’Orient. Tous ces peuples aspirent, avec nous, à la véritable paix.

Le pape Jean-Paul II a porté cette soif immense de paix. La paix des peuples a été un thème récurrent de son pontificat : la paix véritable qu’accompagnent la justice, les droits de l’homme, le pardon, la liberté, le respect de la dignité humaine et la vérité.

« Plus jamais la guerre, aventure sans retour et spirale de deuil et de violence », demandait Jean-Paul II. Disons ensemble qu’en terre africaine, terre d’hospitalité et de partage, que nous voulons la paix et que ce qui s’est PASSÉ hier au Kenya n’a pas sa place sur ce continent.

En ces temps de crise économique, mais surtout de sens, je voudrais réaffirmer avec vous cette vision chrétienne de l’homme, être social qui ne vit pas seulement pour lui-même, mais en RELATION avec les autres et avec la création.

À Pâques, les chrétiens sont heureux d’annoncer à tous la joie de la résurrection du Christ et l’espérance de la véritable paix : « Le Christ est notre paix » (Lettre de saint Paul aux Éphésiens 2, 14). Mais pour construire la paix, construisons un Cameroun de justice et d’amour, un Cameroun où chacun se soucie de ce que devient son prochain.

Joyeuses fêtes de Pâques à tous et mes vœux de paix véritable pour le Cameroun et pour le monde.

 

camernews-Vincent-Sosthene-Fouda

camernews-Vincent-Sosthene-Fouda