camernews-Manu-Dibango

CÉLÉBRITÉ MUSICALE : MANU DIBANGO AU TOP DES MUSICIENS LES MIEUX PAYÉS DU MONDE

CÉLÉBRITÉ MUSICALE : MANU DIBANGO AU TOP DES MUSICIENS LES MIEUX PAYÉS DU MONDE

Avec près de 54 milliards de F Cfa de revenus réalisés en 2014, le célèbre créateur de Soul Makossa et par ailleurs notre compatriote, Manu Dibango caracole à la tête des musiciens les mieux payés au monde pour l’année en cours.

La performance est d’autant plus inédite que l’année ne fut pas facile pour le musicien mais les millions d’euros engrangés seront une douce consolation. Avec 80 ans sonnés, on le voyait bien à la retraite surtout que quelques années auparavant, sa carrière artistique était quasiment au point mort, suffisant pour que de nombreux mélomanes et autres adeptes de la starmania y voient sa descente aux enfers. Mais à force de perspicacité et de détermination il a réussi la prouesse d’inverser cette tendance au point de dominer de la tête et des épaules, largement le classement des «musiciens les mieux payés en 2014» avec des revenus estimés à près de 82 millions d’euros, soit environ 54 milliards de F Cfa.

Pourtant cela ne semble pas lui avoir donné la grosse tête, même si tout le monde s’accorde de ce retour spectaculaire au sommet, lui a permis, selon le magazine économique américain People With Money et sa très attendue liste des «musiciens les mieux payés du monde» d’amasser entre les mois de septembre 2013 et septembre 2014 la prodigieuse somme de 82 millions d’euros, sonnants et trébuchants.

Une hausse de quasiment 50 millions par rapport à l’année précédente, de quoi lui remonter le moral. Un moral qui a été certainement sapé par les malveillantes insinuations à son encontre au sortir de son bref passage à la tête de la Cameroon Music Corporation (Cmc), la société civile de gestion du droit d’auteur en conflit ouvert depuis lors, avec la tutelle du ministère de la culture. Une foireuse expérience qu’il a tôt d’oublier pour se consacrer à la diversification de ses affaires.

Autant le magazine People With Money aura disséqué la méthodologie qu’il a utilisée pour évaluer les gains de Manu Dibango durant la période de référence mentionnée supra, autant il n’aura pas omis d’y adjoindre également les gains directs mais aussi et surtout les revenus issus des partenariats publicitaires, des royalties et tout autre investissement. Au total, et d’après les calculs dudit magazine, le musicien-entrepreneur pèserait près de 245 millions d’euros. Outre ses gains professionnels, son immense fortune inclut de judicieux placements boursiers, un patrimoine immobilier conséquent et le très lucratif contrat publicitaire avec les cosmétiques CoverGirl.

Dans le même registre, la disparité de ses investissements intègre plusieurs restaurants à Yaoundé, dont la chaîne «Chez l’gros Manu», un club de Football à Douala, et serait également impliqué dans la mode adolescente avec une ligne de vêtements «Dibango Séduction» ainsi qu’un parfum «L’eau de Manu». Des investissements qui sont autant de succès financiers.

Suffisant pour comprendre que tous ceux-ci aient été plus rentables au cours de la période considérée par le magazine américain. Surtout que cette première place était très attendue par les fans de Manu Dibango qui n’osaient plus espérer un retour triomphal de lui sur le devant de la scène. Une scène qu’il n’a jamais quittée depuis plus d’une quarantaine d’années avec des hauts et des bas, sans jamais abdiquer. Preuve que l’homme a toujours cru en ses aptitudes mais aussi et surtout en sa bonne étoile, au propre comme au figuré.

 

 

camernews-Manu-Dibango

camernews-Manu-Dibango