CC Russie 2018. CDC Russie 2017 : Fin du tourisme pour les membres de la délégation Camerounaise

De toutes les délégations présentes en Russie pour la Coupe des confédérations, celle du Cameroun comme toujours est pléthorique.

 

Plusieurs personnes sans aucun véritable rôle dans la délégation ont passé le temps à inonder les réseaux sociaux avec les photos comme des villageois qui arrivaient en ville pour la première fois. Un tourisme qui va certainement coûter cher aux contribuables camerounais et surtout aux pauvres jeunes qui pratiquent le football, leur discipline sportive dans la galère la plus abjecte.

Comme on pouvait s’y attendre, les Lions indomptables, champions d’Afrique quittent la coupe des confédérations par la petite porte. Le bilan des protégés de Hugo Broos n’est pas des plus élogieux. Un point, deux buts marqués et 6 buts encaissés, et une humiliante place de dernier de la poule B. sans surprise le Cameroun a perdu sur le rectangle vert mais a remporté son trophée de toutes les compétitions, celui des faits divers.

Un membre de la Fecafoot oublié à l’hôtel, un responsable de cette fédération qui a administré une sévère bastonnade à un autre, un député de la nation en villégiature en Russie alors que le parlement a besoin de lui. Un ministre des sports qui abandonne son poste à Yaoundé où les dossiers l’attendent pour trainer dans les rues de Moscou. Me Charles Nguini, responsable de Transparency International au Cameroun qui est en Russie lui-même trempé dans la soupe de la corruption.

Des histoires de la délégation camerounaise en Russie on peut en raconter pendant toute la journée. Le Siege de la Fecafoot est pratiquement fermé depuis le début de la coupe des confédérations, les matches des éliminatoires de la coupe du Cameroun édition 2018 sont renvoyés au calendre grecque parce que personne n’est disponible à Tsinga pour organiser les rencontres.

Employés et membres du comité exécutif de la Fecafoot ont tout abandonné pour effectuer le voyage du pays de Vladimir Poutine. Même les secrétaires ont quitté leurs ordinateurs à Tsinga pour le tourisme Russe. Entre les partisans du ministre des sports, les marabouts, les affidés des responsables de la Fecafoot, la délégation camerounaise à la coupe des confédérations est vraiment impressionnante. Le seul travail de ces touristes d’un autre genre est de se prendre en photo à longueur de journées et d’inonder les réseaux sociaux avec ces images comme des villageois qui découvrent la ville et la civilisation pour la première fois. Comme disait quelqu’un, c’est aussi cela la coupe des confédérations. Laissons seulement………