camernews-manifestation

Cause anglophone: Les Députés du Social Democratic Front ont marché à Buea pour apporter leur soutien aux avocats et enseignants en grève (Sud-Ouest)

Cause anglophone: Les Députés du Social Democratic Front ont marché à Buea pour apporter leur soutien aux avocats et enseignants en grève (Sud-Ouest)

Ils ont claqué la porte de l’hémicycle alors qu’ils étaient en pleine session plénière d’adoption de la loi des Finances 2017.

Le 5 décembre dernier, les Députés du Social Democratic Front (SDF) ont marché dans les rues de Buea pour témoigner leur soutien à la cause des avocats, des enseignants et des étudiants du Sud-Ouest et du Nord-Ouest. Le 4 décembre dernier, soit un jour avant, ils ont préféré abandonner la session plénière d’adoption de la loi des Finances 2017 pour se rendre dans leurs Région d’origine.

Joint au téléphone par le quotidien Le Jour, le Député Joseph Banadzem par ailleurs président du groupe parlementaire SDF a déclaré: «nous sommes descendus à Bamenda la semaine dernière. Nous comptons descendre à Buea pour constater sur place ce qui s’est passé afin de prouver notre sympathie à ces gens. Il y a des gens qui ont commencé la grève, nous montrons notre solidarité à ceux qui ont commencé la grève, à savoir les enseignants, les avocats. Nous n’entendons pas prendre leur place».

Comme prévu et indiqué au quotidien à la veille de leur marche à Buea, les parlementaires du SDF étaient 32 au total à descendre dans les rues de la ville. Le programme de cette journée prévoyait, a-t-on appris, une rencontre avec les étudiants, avec les autorités, dont le Gouverneur puis un meeting public à Molyko. Le Jour édition du 5 décembre rapporte que selon les cadres de ce parti d’opposition, il s’agit de condamner officiellement les «exactions anachroniques et surtout faire valoir le droit comme prévu par la constitution  et les lois de la République».

Interpellé sur ces mouvements qui durent déjà trois semaines, Jean-Michel Nintcheu déclare que «les préalables sont simples. M. Biya a pris ce problème à la légère. Ce problème anglophone risque lui échapper».

camernews-manifestation

camernews-manifestation