Catch :Qui succèdera à Super Makia ?

Le Camerounais Michel Noudem et le Nigérian Power Lee combattront le 19 septembre prochain à Yaoundé pour le titre de champion continental de la discipline.
Le 08 juin 2014, le palais polyvalent des Sports de Yaoundé abritait le jubilé de Super Makia, champion d’Afrique de catch. Le catcheur camerounais prenait alors sa retraite, après quarante ans de pratique. Plus encore, il mettait en jeu son titre de champion d’Afrique de Catch, dans la catégorie Poids lourds. Un titre qu’il a occupé depuis 1986. Cette année, les mêmes installations de Yaoundé vont accueillir le combat qui consacrera le successeur de Super Makia. Sur le ring, le Camerounais Michel Noudem, six fois champion du Cameroun, affrontera le Nigérian Power Lee, sept fois champion du Nigeria. Le catcheur camerounais est par ailleurs entraîneur dans cette discipline. Ce sera la deuxième confrontation entre Noudem et Power Lee, après celle de l’an dernier au Nigeria, à l’occasion d’un gala de catch.

Le duel devant permettre de savoir le « Number One Contender » se déroulera à l’occasion d’un gala international parrainé par le ministère des Sports et de l’Education physique (Minsep), en collaboration avec la Fédération camerounaise de catch (Fécacatch). Mais, l’évènement est promu par Emmanuel Egbe Bisong, qui en est d’ailleurs le président du comité d’organisation. « La fédération a donné carte blanche à monsieur Bisong pour l’organisation de ce gala. Elle mettra à sa disposition tout ce qui est nécessaire pour la bonne tenue de l’évènement », rassurait  Mikado Eboa Elame, le secrétaire général de la Fécacatch.

Mais, l’inquiétude des hommes de médias reste, quant à la question du ring de catch qui n’est pas encore garanti. Une préoccupation recadrée par Lucien Wantou Siantou, le président de la Fédération camerounaise de catch, qui a laissé entendre que le ring de catch devrait arriver au Cameroun avant l’organisation de ce combat continental. Mais, la vérité c’est aussi que l’utilisation de ce ring le 19 septembre prochain reste incertaine. « Au cas où les rings de la Fédération camerounaise de catch ne sont pas disponibles le jour-j, nous louerons ceux du Palais des sports, que nous avons l’habitude d’utiliser », envisage Mikado Eboa Elame. Le problème étant cependant que les rings du Palais des sports sont ceux de boxe, et non de catch, rectifie notre source.

En marge du grand combat qui opposera Michel Noudem et Power Lee, d’autres duels dans les catégories amateurs sont programmés. Outre le Cameroun, cinq autres pays, à savoir : l’Algérie, le Ghana, le Mali, le Nigeria et le Togo y prendront part.